Actualisé 08.07.2016 à 09:49

GenèveLes riverains veulent peser sur l'avenir de l'aéroport

Fâchées, plusieurs associations d'habitants s'unissent et vont lancer une initiative pour pousser Cointrin à d'avantage les consulter.

von
David Ramseyer
photo: Keystone

«C'est un moment charnière pour le développement de Genève Aéroport, la machine s'emballe, mais que veut la population?» Selon la CARPE, une coordination récemment créée regroupant onze associations franco-genevoises environnementales et de riverains, Cointrin grandit et prépare son avenir sans tenir suffisamment compte des intérêts des habitants.

Les riverains veulent être consultés

Le collectif a annoncé ce jeudi le lancement à la mi-août d'une initiative populaire cantonale. Le texte exigera de la part de l'aéroport une meilleure consultation et d'avantage de collaboration avec la société civile pour l'élaboration de ses projets. Sous quelle forme, de quelle manière? Le contenu du texte reste vague. «On teste plusieurs pistes», avoue la présidente de la CARPE Lisa Mazzone, également vice-présidente de l'Association Transports et Environnement-Genève (ATE).

La coordination souhaite aussi «plus de transparence de la part de Cointrin concernant ses objectifs stratégiques et l'impact réel des nuisances» générées par le trafic aérien en région genevoise.

L'aéroport attend des détails

L'initiative des associations de riverains semble arriver tardivement, alors que la plateforme genevoise rendra au premier semestre 2017 sa fiche PSIA - son plan de développement d'ici 2030 - qui prévoit à cette date 25 millions de passagers dans l'année et 650 vols par jour. Le collectif en est conscient, mais «il s'agit de faire pression sur Genève Aéroport», souligne Chaïm Nissim, secrétaire de l'association Noé21.

Cointrin, qui assure entretenir des contacts permanents avec les communes voisines, prend note des griefs et de l'initiative du collectif. «Mais nous attendons de connaître le contenu exact du texte pour nous prononcer», souligne la porte-parole de l'aéroport Mathilde Boillat.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!