Les rois du freeride seront sacrés à l'Xtreme de Verbier
Actualisé

Les rois du freeride seront sacrés à l'Xtreme de Verbier

Les riders feront le spectacle ce
week-end lors de l'ultime étape du tout nouveau Freeride World Tour.

Quatre titres de champion du monde seront décernés aux meilleurs freeriders de la planète, au terme de l'épreuve valaisanne. Parmi les candidats encore placés pour un sacre, le snowboarder valaisan Alex Coudray (n.d.l.r.: actuel troisième du classement).

– Le titre, vous y pensez?

– Je suis en forme et très motivé. Mais ça va être très difficile de battre Xavier (n.d.l.r.: de le Rue, leader), à moins qu'il ne fasse une bourde. Or, ce n'est pas trop son genre!

– Comment s'est déroulé votre hiver, jusqu'à présent?

– Le fait d'enchaîner les étapes du World Tour, ça donne une bonne dynamique à la saison, c'est chouette. Au début, je voulais plutôt voir de quoi il s'agissait, mais je me suis rapidement pris au jeu, en gagnant notamment à Mammoth, en janvier.

– Quel regard portez-vous sur la création de ce circuit mondial?

– C'est très positif pour notre sport. L'organisation est sérieuse et on a déjà vu une évolution. A l'avenir, je pense que les runs seront plus propres et qu'on évoluera dans des conditions plus adaptées à une pratique saine du freeride.

– Mais la compétition n'est-elle pas contraire à l'esprit du freeride?

– C'est vrai qu'il est toujours un peu difficile de combiner les deux aspects. Le jugement, parfois, peut être subjectif.

Propos recueillis par Catherine Muller

«La meilleure fenêtre météo possible»

Le souci principal des organisateurs? Lancer les concurrents dans des conditions optimales. Raison pour laquelle l’épreuve, initialement prévue samedi, pourrait se dérouler un autre jour. «La sécurité des concurrents prime sur tout le reste, assure l’organisation. Nous choisirons la meilleure fenêtre météo pour les lancer.» La décision sera prise en fin d’après-midi.

Ton opinion