Péréquation intercantonale 2022 - Les Romands bien lotis, Zurich et Zoug arrosent toujours la Suisse
Publié

Péréquation intercantonale 2022Les Romands bien lotis, Zurich et Zoug arrosent toujours la Suisse

La Confédération a calculé les montants que recevra ou paiera chaque canton en 2022. Genève versera un peu moins, les autres cantons romands toucheront un peu plus, sauf le Jura.

Riche, le canton de Zoug soutient le reste du pays via cet instrument.

Riche, le canton de Zoug soutient le reste du pays via cet instrument.

20min/Martin Messmer

Chaque année, des calculs savants aboutissent à une clé de répartition entre cantons: les plus forts en ressources financières donnent un coup de pouce à ceux qui en ont moins. D’autres facteurs (comme la structure démographique, la topologie du territoire, ou la «fonction de centre» (comme Berne) sont pris en compte. Et chaque année, les montants sont revus, mais rarement bouleversés.

Merci Genève

En 2022, le canton de Genève restera le seul canton romand à payer pour aider ses voisins. Mais les ajustements seront légèrement en sa faveur. En 2021, Genève doit payer près de 190 millions, mais le montant baissera à 150 en 2022.

À l’inverse, Vaud devrait recevoir 114 millions en 2022, contre 87 en 2021. Fribourg recevra également 79 millions supplémentaires en 2022 (458 contre 537 cette année). Le Valais restera le deuxième plus gros bénéficiaire suisse (798 millions en 2022), mais le montant restera quasi stable par rapport à 2021.

Les Cantons peuvent désormais donner leur avis sur la proposition de la Confédération et des retouches pourront être faites. L’an dernier, cette procédure avait déjà permis aux Romands de tirer leur épingle du jeu.

Quand on va vers le mieux, on reçoit moins

Seule exception romande: le Jura, qui bénéficie également de la péréquation, mais qui recevra 7 millions de francs en moins l’an prochain. En soi, ce n’est pas forcément un mauvais signe, comme le relève le gouvernement jurassien dans un communiqué: «l’amélioration du potentiel des ressources jurassiennes comparativement à d’autres cantons explique le manque à gagner de 7 millions.» En clair: si on reçoit moins, c’est parce que ça va mieux.

Et quand ça va déjà très bien, on donne beaucoup

Les cantons qui contribuent le plus à cette répartition ne changent pas. Comparativement à leur population, c’est Zoug qui est le plus gros payeur, puisqu’il verse plus de 300 millions par an dans la balance. Schwytz met aussi la main au porte-monnaie avec ses 200 millions de francs. En termes absolus, c’est à Zurich que revient la palme (499 millions en 2021, 492 prévus en 2022). Un seul canton changera de statut en 2022: Obwald paye cette année 5 millions de francs; il deviendra bénéficiaire en 2022 (4 millions).

(ywe)

Ton opinion

26 commentaires