Suisse: Les Romands jouent des coudes pour voir l'éclipse
Actualisé

SuisseLes Romands jouent des coudes pour voir l'éclipse

La Lune masquera une partie du Soleil vendredi. Les observatoires sont sur le qui-vive et la course aux lunettes de protection fait rage.

par
Francesco Brienza
Attention! Pour voir en toute sécurité l'éclipse solaire, il faut utiliser des filtres spéciaux.

Attention! Pour voir en toute sécurité l'éclipse solaire, il faut utiliser des filtres spéciaux.

Le phénomène est rare et les astronomes amateurs marqueront le coup. Vendredi matin, une éclipse solaire sera visible depuis la Suisse. L'astre sera masqué par la Lune pendant deux heures. A son pic, 70% de sa surface disparaîtront. Il faudra attendre 2026 pour revoir un tel spectacle.

Observation sur plusieurs sites

Pour faire face à l'afflux de curieux attendus, les observatoires romands sont sur le pied de guerre. Des ouvertures exceptionnelles sont prévues. «Nous aurons du monde, se réjouit Delio Macchi, responsable du site neuchâtelois. Pour l'occasion, nous poserons un filtre spécial sur notre lunette d'observation, ce sera grandiose!» A Lausanne, on fait aussi monter la sauce: «c'est un évènement à ne pas louper.» Une séance d'observation est aussi organisée à la Perle du Lac par la Société astronomique de Genève.

Gare aux brûlures de la rétine

Pour s'en mettre plein la vue sans danger, des lunettes de protection sont indispensables. Le hic, c'est qu'elles se sont vendues comme des petits pains ces jours (lire ci-dessous). A l'Observatoire de Lausanne, 300 paires seront encore vendues à 3 fr. pièce sur place. «Nous sommes assaillis de demandes, indique-t-il. Mais nous ne prenons pas de réservation. Notre stock est réservé pour nos visiteurs.» A Neuchâtel, quelques dizaines de paires seront à disposition. Idem à Yverdon-les-Bains (VD) et à Genève.

L'éclipse partielle sera visible depuis la Suisse vendredi de 9h30 à 11h40.

Ecoliers pas égaux devant la science

Certaines classes vaudoises seront encadrées pour l'observation de l'éclipse, dont le pic tombera pile à l'heure de la récré. Dans le nord du canton, une centaine d'élèves iront à l'observatoire d'Yverdon-les-Bains, a relaté hier «La Région». Chez les plus petits, l'instant sera plus cruel: les primaires de plusieurs écoles passeront la pause à l'intérieur. Le danger pour l'il est trop important et acheter des milliers de lunettes de protection coûterait trop cher. A noter que chaque établissement est libre de proposer une activité ou pas pour cette occasion.

«Même nos propres fournisseurs sont à sec!»

Depuis hier, impossible de dégoter une paire de lunettes de protection à Lausanne. Les opticiens de la région ont été littéralement pris d'assaut. «Et le téléphone n'arrête pas de sonner, indique une vendeuse de chez Optic 2000. Même nos fournisseurs sont à sec!» Chez Berdoz, les réserves sont à sec «depuis plusieurs jours et dans tous nos magasins», nous indique-t-on. Pas mieux chez Fielmann. «Dans toute la région, c'est mort», peste une employée. Chez les pharmacies SunStore contactées, on ne proposait tout simplement pas le produit. Bien malin qui dénichera encore une paire d'ici à vendredi.

Ton opinion