Actualisé 27.03.2008 à 21:19

Les Romands succombent à leur tour à la «biomania»

Après un léger tassement, le marché du bio repart de plus belle. La tendance est bien
marquée en Romandie.

Légumes, œufs, lait, pain et même vin bio: le marché suisse du bio se porte bien. Il a atteint près de 1,3 milliard de francs l'an dernier. Les ventes ont augmenté de 7,7%, avec une progression particulièrement nette en Suisse romande (+9%).

«Les Romands comblent enfin leur retard», a estimé hier Bio Suisse, l'association faîtière des entreprises agricoles biologiques. Les ventes y ont même augmenté de 19,5% pour la viande, de 15% pour les fruits et de 12% pour les légumes. Bio Suisse explique la progression par une sensibilité accrue aux questions écologiques. Les trois quarts des produits bio ont transité par les caisses de Coop et de Migros.

Mais les producteurs pratiquant la vente directe ont enregistré une croissance vigoureuse de 12%, tout comme les magasins biologiques.

L'an dernier, la Suisse comptait 6249 fermes biologiques. Cela représente 11,3% de toutes les entreprises agricoles. La surface exploitée de manière biologique a légèrement augmenté pour atteindre les 121 000 hectares. Il n'en reste pas moins qu'en 2007, 220 fermes ont tourné le dos au bio.

L'organisation faîtière l'explique par «des modifications structurelles et des dispositions jugées trop contraignantes par certains paysans». Cette année, 99 fermes ont par contre annoncé leur reconversion à l'agriculture biologique.

(ats/ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!