Succession Couchepin: Les Romands verraient bien Pascal Broulis au Conseil fédéral
Actualisé

Succession CouchepinLes Romands verraient bien Pascal Broulis au Conseil fédéral

La question de savoir qui doit remplacer Pascal Couchepin au Conseil fédéral laisse de marbre bon nombre de Suisses.

Selon un sondage à paraître dans «L'Hebdo», plus d'une personne sur trois (39,4%) ne sait pas qui elle aimerait voir élu ou admet que cela lui est indifférent.

Etonnement, les Romands semblent moins intéressés: 27,7% n'ont pas de préférence et 11,7% expriment leur désintérêt à la succession de Pascal Couchepin. Les sondés romands qui ont donné leur avis mettent le Vaudois Pascal Broulis en tête de leur préférence avec 16,6% d'opinion favorable, suivi de la Genevoise Martine Brunschwig Graf et Urs Schwaller.

Au niveau suisse, le conseiller aux Etats fribourgeois recueille 27% des voix, suivi du Tessinois Fulvio Pelli et de Pascal Broulis. Le fait qu'Urs Schwaller soit alémanique ne semble pas poser problème: seuls 24,7% des Romands pensent que le Fribourgeois ne peut pas les représenter. Là aussi, un tiers des sondés disent ne pas avoir d'avis ou être indifférent à la «romandicité» de M. Schwaller.

Le sondage qui paraît jeudi dans «L'Hebdo» a été mené fin août auprès de 1003 Suisses (503 Romands et 500 Alémaniques), âgés de 18 à 74 ans, par l'institut M.I.S Trend. Aucun Tessinois n'a été interrogé. La marge d'erreur est de plus ou moins 3%. (ats)

Ton opinion