Révolte en Grèce: Les «rouges» s'attaquent à l'Acropole

Actualisé

Révolte en GrèceLes «rouges» s'attaquent à l'Acropole

Une centaine de militants du parti communiste ont déployé mardi matin deux banderoles sur l'Acropole, pour s'opposer aux nouvelles mesures d'austérité infligées au Grecs.

Les militants du PC ont déployé la banderole sur laquelle est écrit en grec et anglais: «peuples d'Europe, soulevez-vous». La police n'est pas intervenue alors que les manifestants arborant des drapeaux rouges se tenaient de part et d'autres de l'ancien Parthénon. Ils n'ont pas empêché les touristes de se rendre sur le site.

Les fonctionnaires ont décidé d'une grève de 48h à partir de mardi, avec des défilés prévus dans la journée.

Plusieurs vols internes ont été annulés mardi, et entre 200 et 300 retraités ont défilé dans Athènes pour contester les réductions d'allocations et la hausse des taxes, au cri de «voler nos pensions n'est pas la réponse».

Les salariés du privé devraient se joindre à eux mercredi pour la grève nationale.

La Grèce s'est vue accordée un prêt de 110 milliards d'euros sur trois ans dans le cadre du plan de soutien cofinancé par le Fonds monétaire international (FMI) et la zone euro. En échange, le gouvernement grec a appelé ses concitoyens à de «grands sacrifices», annonçant dimanche de nouvelles mesures d'austérité drastiques. (ap)

Ton opinion