Actualisé 29.12.2011 à 09:07

Neige

Les routes restent très glissantes

La neige, qui est encore tombée en abondance à certains endroits de Suisse entre mardi soir et mercredi, a continué de provoquer des accidents de la route et de perturber quelques lignes ferroviaires.

Entre mardi matin et mercredi soir, il est tombé jusqu'à 80 centimètres de neige fraîche dans les Alpes glaronaises, a indiqué l'Institut fédéral pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF). Dans certaines autres régions de montagne, on a mesuré entre 30 et 50 centimètres.

Le risque d'avalanches est très élevé (niveau 4) à plusieurs endroits, alors qu'il est «marqué» (niveau 3) dans d'autres. Il neigera encore jeudi, jusqu'à 30 à 50 centimètres par endroits, notamment sur le versant nord des Alpes. La limite des chutes de neige remontera à 1500 mètres à l'ouest et 1000 mètres à l'est.

CFF épargnés

La neige n'a pas entraîné mercredi de «retards significatifs» sur le réseau des CFF, a indiqué Jean-Philippe Schmidt, porte-parole de la compagnie.

Interrompue depuis lundi en raison de problèmes liés aux chutes de neige, la circulation des trains du MOB entre Saanenmöser et Zweisimmen (BE) a repris mercredi matin à 06h00. Le tronçon entre Montbovon et Château d'Oex (VD) reste en revanche fermé.

Un service de bus de substitution est en place, a annoncé Grégoire Clivaz, porte-parole du MOB. Le trafic ferroviaire sur ce tronçon restera interrompu probablement jusqu'à samedi dans la matinée. «La zone en amont de la ligne reste instable. Des arbres ont glissé sur ce terrain gorgé d'eau», a expliqué le porte-parole.

Automobiliste bloquée sur les rails

A part les traditionnelles tôles froissées, la neige a aussi causé une grosse frayeur mardi soir à une automobiliste qui est restée bloquée sur les rails à Bühler (AR). Sa voiture a été percutée par un train d'une compagnie régionale, mais la conductrice s'en est sortie indemne.

(ats)

Devenez lecteur reporter

2020, ou pour les clients Orange au 079 375 87 39 (70 centimes par MMS). Ou alors envoyez-les par e-mail à: .

Vous pouvez aussi nous les faire parvenir via nos applications iPhone et Android.

Si votre image est publiée dans notre journal, vous pouvez toucher jusqu'à 100 francs.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!