«Shutdown» aux USA: Les routiers veulent paralyser l'Amérique
Actualisé

«Shutdown» aux USALes routiers veulent paralyser l'Amérique

Vendredi, 3000 camions vont tenter de créer un embouteillage monstre à Washington pour protester contre les bas salaires mais aussi contre Obama et la «corruption détruisant l'Amérique».

par
Loïc Pialat
Los Angeles

Les automobilistes de Washington risquent de passer un mauvais week-end. De vendredi à dimanche, 3000 camions devraient occuper les trois voies du périphérique de la ville en roulant à vitesse réduite. Seule solution pour que les routiers les laissent passer: arborer sur son véhicule un signe T2SDA, Truckers to ShutDown America (les routiers pour le blocage de l'Amérique). Au-delà des revendications traditionnelles des camionneurs (bas salaires, prix de l'essence), le mouvement Ride for the Constitution (Rouler pour la Constitution) entend aussi protester contre le blocage gouvernemental, la corruption à Washington, le plafond de la dette, Wall Street, Obama, le Congrès....

«Tous les Américains en ont assez de ces députés et sénateurs hors-la-loi qui refusent de travailler au nom du peuple américain. Il est clair désormais que nos élus ne répondront jamais à la volonté du peuple tant que leur appétit de richesse ne sera pas mis en danger», explique le site Internet ridefortheconstitution.org. Les 100000 «j'aime» de la page Facebook du groupe prouvent que le message populiste séduit. De quoi donner des ailes à Earl Condon, un chauffeur interrogé par US News and World Report. «Nous arrivons qu'ils le veuillent ou non. Nous ne voulons pas la révocation de tous ceux qui ont violé leur serment. Nous voulons leur arrestation.» Ces propos, jugés excessifs, ont depuis été rejetés par le reste du mouvement, rappelant qu'il s'agissait d'une manifestation pacifique.

Peter Santilli, un autre routier, a malgré tout été très clair sur Fox News. «L'une de nos demandes n'est pas négociable: Obama doit être démis de ses fonctions pour crimes contre les Etats-Unis». En cause notamment, l'Obamacare mais aussi l'aide aux rebelles syriens, associés à al-Qaïda. Par son rejet des élites, le mouvement fait écho à celui du Tea Party, la tendance la plus dure du parti Républicain. Cette même tendance dont l'intransigeance est à l'origine du blocage du gouvernement actuel...

(FranceUSAMedia.com)

Les républicains présentent un plan sur la dette

Les républicains du Congrès américain ont proposé jeudi de repousser de plusieurs semaines l'échéance pour voter un relèvement du plafond de la dette. Cette solution temporaire permettrait d'éviter un défaut de paiement, mais ne résoudrait pas durablement l'impasse budgétaire.

Ton opinion