Moscou: Les Russes fêtent la victoire sur les nazis
Actualisé

MoscouLes Russes fêtent la victoire sur les nazis

Des milliers de soldats, des chars et des missiles stratégiques ont défilé mercredi sur la place Rouge à Moscou pour commémorer la victoire de 1945 sur le régime nazi.

La fin de la Seconde guerre mondiale est célébrée le 9 mai dans l'ex-URSS. La capitulation ayant été signée tard le soir du 8 mai à Berlin, à Moscou, elle coïncide avec le 9 mai.

A 10H00 pile (08H00 en Suisse) à l'horloge du Kremlin, Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev, nommé la veille Premier ministre après avoir cédé le poste de chef de l'Etat à son mentor, ont rejoint la tribune officielle sur la place Rouge. De nombreux anciens combattants et invités, parmi lesquels l'ancien président soviétique Mikhaïl Gorbatchev, y avaient pris place.

La parade militaire a débuté par la revue des troupes effectuée par le ministre de la défense, Anatoli Serdioukov. Celui-ci a salué des milliers de soldats et d'officiers rassemblés sur la place Rouge, selon des images diffusées par la télévision russe.

Nuages malvenus

Environ 14'000 militaires ont défilé en musique et au pas cadencé sur la place Rouge, suivis par des blindés et de l'artillerie lourde dans une nouvelle démonstration de force digne de l'Union soviétique. Seize rampes de lancement mobiles de missiles sol-air perfectionnés S-400, des chars T-90 et des blindés de transport de troupes BTR-80 ont participé au défilé.

Après une forte pluie en début de matinée avant le défilé, les forces armées russes ont confirmé que quatre avions avaient répandu auparavant des agents chimiques pour disperser les nuages dans le ciel, afin d'éviter des averses pendant la parade. (ats)

Obama félicite Poutine

Le président américain Barack Obama a félicité mercredi Vladimir Poutine pour son retour à la présidence russe lundi après quatre ans comme Premier ministre, a indiqué le Kremlin dans un communiqué. Les deux hommes se sont entretenus au téléphone.

Ils ont également évoqué le 67e anniversaire de la fin de la deuxième guerre mondiale, célébré mercredi en Russie, et parlé «des perspectives de développement des relations russo-américaines», a relevé le Kremlin. M. Poutine se montre régulièrement très critique vis-à-vis des Etats-Unis. Il accuse notamment Washington d'avoir aidé ou financé le mouvement de contestation en cours depuis cet hiver et qui est sans précédent depuis son arrivée au sommet du pouvoir en 2000.

Les Etats-Unis se sont notamment dits «perturbés» mardi par les images de violences policières contre des manifestants pacifiques en Russie. Depuis dimanche, des centaines d'opposants au pouvoir russe ont été interpellés par la police russe. Ils dénoncent l'investiture lundi à la présidence de M. Poutine, élu en mars au cours d'un scrutin marqué par des fraudes, selon eux.

Les opposants Navalny et Oudaltsov condamnés à 15 jours de prison

Le blogueur Alexeï Navalny et le dirigeant du Front de gauche, Sergueï Oudaltsov, deux figures de l'opposition russe, ont été condamnés mercredi à 15 jours de prison pour avoir désobéi à la police au cours d'une manifestation contre le président Vladimir Poutine. «Navalny a pris 15 jours» de détention, a indiqué l'avocat de l'intéressé, Nikolaï Polozov, sur son compte Twitter. «Oudaltsov a pris 15 jours pour s'être promené la nuit à Moscou», a déclaré l'intéressé sur son propre compte Twitter après sa condamnation.

Les deux hommes étaient jugés pour «désobéissance aux injonctions de la police». Ils avaient été arrêtés à l'aube mercredi, quatrième jour de manifestations à Moscou pour dénoncer le retour lundi au Kremlin de M. Poutine.

Ton opinion