Guerre en Ukraine: «Les Russes veulent du sang, pas des négociations»

Publié

Guerre en UkraineL’UE s’attaque à l’or russe, l’Ukraine exige davantage

Mercredi, l’Union européenne a annoncé avoir pris de nouvelles sanctions envers la Russie. Mais face à l’annonce de Moscou d’étendre son action en Ukraine, Kiev a appelé à l’aide.

Les exportations d’or russe sont dans le viseur de l’Union européenne.

Les exportations d’or russe sont dans le viseur de l’Union européenne.

Reuters

Le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba a réclamé mercredi plus d’armes et de sanctions après l’annonce par Moscou de l’élargissement de son offensive en Ukraine. «Les Russes veulent du sang, pas des négociations. J’appelle tous les partenaires à renforcer les sanctions contre la Russie et à accélérer les livraisons d’armes à l’Ukraine», a écrit Dmytro Kouleba sur Twitter.

Il réagissait à l’annonce par son homologue russe Sergueï Lavrov que Moscou ne se concentrait plus «uniquement» sur l’est de l’Ukraine et que des pourparlers entre les deux pays n’auraient «aucun sens» dans la situation actuelle. L’offensive russe en Ukraine a débuté le 24 février. «Les aveux du ministre russe des Affaires étrangères de son rêve de s’emparer de plus de terres ukrainiennes prouvent que la Russie rejette la diplomatie et se concentre sur la guerre et la terreur», a poursuivi le ministre ukrainien.

«Aucun sens dans la situation actuelle»

Sergueï Lavrov a affirmé mercredi que les objectifs militaires de la Russie en Ukraine ne se limitaient plus uniquement à l’est du pays, mais concernaient également «d’autres territoires» et pourraient encore s’étendre. Il a justifié ce changement par une «géographie différente» par rapport à la situation qui existait sur le terrain fin mars, lorsque Moscou avait dit vouloir se concentrer sur l’est, après avoir échoué à prendre Kiev, la capitale ukrainienne.

Sergueï Lavrov a aussi déclaré que mener des pourparlers avec Kiev n’aurait «aucun sens dans la situation actuelle», estimant que de précédents contacts avaient «seulement révélé l’absence de volonté, chez la partie ukrainienne, de discuter sérieusement de quoi que ce soit». Moscou qui bombarde des villes à travers toute l’Ukraine a enregistré des gains ces dernières semaines dans l’est de ce pays.

Exportations d’or visées

L’Union européenne a approuvé mercredi un embargo sur les exportations d’or de Russie et une série de mesures pour compléter les six trains de sanctions adoptés depuis le début de la guerre menée par la Russie en Ukraine, a-t-on appris de sources diplomatiques. L’accord trouvé par les ambassadeurs des pays de l’UE à Bruxelles doit être avalisé par les gouvernements pour être publié jeudi au journal officiel afin d’entrer en vigueur, a-t-on précisé.

(AFP)

Ton opinion

168 commentaires