Actualisé 10.07.2006 à 12:07

Les salaires minimaux stagnent

Seuls 19% des salaires minimaux fixés dans les conventions collectives de travail ont été augmentés l'an dernier.

Selon les branches économiques, jusqu'à un quart des employés gagnent moins que le plancher tarifaire prescrit, selon les chiffres publiés par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

La proportion d'adaptations du salaire minimum a régulièrement diminué ces trois dernières années, souligne l'OFS. Alors qu'en 2003, 38% des salaires minimaux avaient été augmentés de 50 francs ou plus, cette proportion s'est réduite à 24% en 2004, pour tomber à 19% l'an dernier. Pour les travailleurs non qualifiés, la plus forte augmentation accordée l'an dernier ne dépassait par ailleurs pas 113 francs bruts par mois, contre respectivement 501 et 335 francs en 2004 et 2003.

Le niveau moyen des salaires minimaux varie considérablement selon les branches économiques. Pour les personnes non qualifiées, il oscille entre 2.200 et 4.200 francs bruts par mois. Les moins biens lotis sont les employés de l'industrie de l'habillement (2.281 francs), devant l'hôtellerie et la restauration (2.520 francs) et les transports terrestres (2.776 francs). A l'autre extrémité figure la construction (4.167 francs).

Fortes disparités

Pour les personnes qualifiées, le salaire minimum moyen varie entre 2.800 francs et 5.300 francs. C'est à nouveau dans l'habillement que l'on retrouve les plus petits salaires (2.811 francs), devant les services personnels (2.977 francs), l'hôtellerie et restauration (3.164) et le commerce de détail (3.279 francs). Les plus généreux sont versés dans la construction (4.791 francs) et l'intermédiation financière (5.222 francs).

Les différences s'accroissent encore pour les personnes très qualifiées, la fourchette allant entre un minimum de 3.400 à un maximum de 7.000 francs dans l'intermédiation financière. Au bas de l'échelle, on retrouve les services personnels (3.423 francs), l'hôtellerie et restauration (3.804 francs), ainsi que les transports terrestres (4.320 francs).

Moins que le minimum

Les salaires minimaux prescrits par les CCT ne sont de loin pas respectés dans toutes les branches. Ainsi, dans le commerce et la réparation de véhicules, 26% des employés non qualifiés gagnent moins que le plancher fixé, contre 17% dans le commerce de détail, 14% dans l'industrie des machines et 11% dans la construction.

Même les employés qualifiés doivent parfois se contenter de moins que le minimum. Ils sont 25% dans ce cas dans les banques, 23% dans la construction, 15% dans la fabrication de meubles et 14% dans le commerce et la réparation de véhicules. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!