Sondage UBS: Les salaires réels ont baissés en 2008
Actualisé

Sondage UBSLes salaires réels ont baissés en 2008

Pour 2008, les hausses nominales de salaires (&2,2%) accordées par les entreprises interrogées par l'UBS ne devraient en revanche pas suffire à compenser entièrement un renchérissement estimé à 2,6% par la banque.

Les salaires nominaux devraient par contre augmenter de 2,4% en Suisse l'an prochain, selon ce dernier sondage conduit par l'UBS. Corrigée de l'inflation, ils devraient connaître une progression réelle de 1% en moyenne.

L'an prochain, les plus fortes progressions nominales sont attendues dans le secteur de l'informatique/télécommunications et dans l'horlogerie (&3%) ainsi que dans le secteur public et dans la pharmacie/chimie (&2,9% en moyenne). Selon le sondage de l'UBS, la hausse sera de 2,8% dans l'industrie des machines.

Les perspectives d'augmentations de salaires dans la construction, la banque et assurance et dans le tourisme sont légèrement en dessous de la moyenne nationale avec un taux de 2%. Les plus prétérités sont l'industrie textile ainsi que les secteurs des métaux avec une hausse de 1,5%.

Hausse du chômage

Selon l'UBS, la conjoncture très vigoureuse des dernières années a entraîné une nette hausse de l'emploi et une progression modérée des salaires réels, ce qui a fortement favorisé la consommation. Selon ses calculs, l'emploi en Suisse a progressé de 1% par an entre 1997 et 2007 alors que les salaires réels n'ont crû que de 0,6%.

En 2008, l'emploi pourrait même progresser de 2,1%. Selon la banque, le sondage auprès des entreprises mettrait toutefois en évidence les premiers signes d'un recrutement nettement plus réservé.

Compte tenu du tassement conjoncturel mondial, il faut s'attendre à ce que la croissance de l'emploi soit en net recul en Suisse en 2009 et que le chômage passe de 2,5 à 2,8% l'an prochain, ajoute l'UBS.

L'enquête sur les salaires, menée chaque année par l'UBS, est effectuée auprès d'environ 230 entreprises, associations patronales et syndicats issus de seize secteurs d'activité. En 2008, le sondage a été conduit entre le 30 septembre et le 21 octobre.

(ats)

Ton opinion