15.11.2020 à 10:30

États-UnisLes salariés appelés à devenir des TikTokers

Des entreprises comptent soigner leur image de marque en incitant leurs employés à publier sur l’application de vidéos virales.

L’app de vidéos virales n’a pas fini de faire parler d’elle.

L’app de vidéos virales n’a pas fini de faire parler d’elle.

keystone-sda.ch

Des entreprises ne se contentent plus d’engager des influenceurs. Elles incitent aussi leurs employés à publier du contenu sur les réseaux sociaux. GameSpot s’est fait remarquer au début du mois en encourageant les salariés de ses magasins à publier des vidéos d’eux-mêmes au travail en train de danser pour le #RedWineChallenge. L’équipe gagnante devait recevoir des bons cadeaux, des enceintes vocales et l’engagement d’une personne supplémentaire pour l’ordinairement très chargé Black Friday. Mais la controverse autour de cette troisième récompense a contraint le détaillant en jeux vidéo d’interrompre son offre.

La démarche de GameSpot s’inscrivait dans une nouvelle tendance. Un nombre croissant de détaillants considèrent les contributions d’employés dans TikTok comme l’avenir de leur stratégie marketing. L’application de vidéos virales aurait l’avantage de créer un meilleur sentiment d’intimité avec les téléspectateurs, la participation du géant américain de la distribution Walmart dans la reprise des activités américaines de TikTok n’étant pas anodine.

Stratégie connue

La chaîne de produits cosmétiques Sephora s’appuie déjà sur un groupe pré-approuvé d’influenceurs d’employés actifs sur TikTok, communément appelé la «Sephora Squad». La chaîne de cafés et beignets Dunkin' a lancé un réseau d’influenceurs qui comprend un groupe de baristas et d’employés de la vente au détail de Dunkin’ déjà nantis d’un nombre important d’abonnés sur TikTok.

Des entreprises comme Zappos, Huawei et Dell ont toutes encouragé leurs employés à publier des messages positifs sur leur travail, principalement sur Instagram et Twitter. Elles estiment que leurs employés peuvent porter leur message bien plus loin qu’un compte de marque sans visage.

Prime à l’exposition

«Vous ne voulez plus entendre parler de votre fournisseur d’énergie ou de gaz. Par contre, si leurs employés ont quelque chose à dire, vous êtes davantage susceptibles de l’écouter plutôt qu’une marque qui vous crie de la publicité», a expliqué sur le site ModernRetail Jody Leon, responsable marketing chez DSMN8, une firme spécialisée dans ce type de campagnes marketing. Parmi ses outils à disposition, on trouve des modes de gratification de type compétitif. Celui qui poste le plus souvent obtient un meilleur classement. Les employés les mieux classés bénéficient de petits avantages, comme des cartes-cadeaux, des déjeuners gratuits ou des billets pour des événements.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
19 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Universal

15.11.2020 à 12:59

ça coute moins cher en marketing quand on laisse ses employés faire de la pub. Marketing 3.0 nous voila ! :)

Un atout précieux

15.11.2020 à 12:35

Dans notre entreprise (petite PME romande dans la Cosmetique) nous venons d engager une nouvelle collaboratrice Marketing. Sur les 3 confidats finaux avec des parcours/ formations assez similaires qui nous intéressaient, l’une se démarquait avec un compte Instagram assez suivi et avec un taux d’engagement intéressant. Nous l’ avons engagée.

Le Lignon 8

15.11.2020 à 12:23

Bonjour tout le monde ! C'est des bonnes nouvelles ! Le vaccin est disponible dès janvier 2021 ! Prenez soin de vous et de vos proches ! Meilleures salutations ! Mustapha GHAZZAL