Lausanne: Les sans-abri de Vidy devront lever le camp
Actualisé

LausanneLes sans-abri de Vidy devront lever le camp

La justice n'a pas entendu les arguments des occupants. Ils seront délogés le 19 décembre, par la force si nécessaire.

par
Francesco Brienza

Pour les dizaines d'habitants des cabanons des Prés-de-Vidy, c'est la douche froide. Hier, ils ont reçu la décision de mesures provisionnelles du Tribunal d'arrondissement: le 19 décembre à midi, ils auront dû quitter les lieux.

Et s'ils résistent? Le président a ordonné d'utiliser «la force». «C'est une très mauvaise nouvelle, réagit à chaud Zoé, membre du collectif La Bourdache, qui occupe une partie des cabanons. Le magistrat n'a pas du tout tenu compte de nos arguments.» Reste la proposition de la Ville, qui est de reloger gratuitement 35 sans-abri dans des Portakabin.

Squatteurs des jardins de Vidy expulsés

Le collectif n'a pas encore arrêté la stratégie à adopter le jour J. A la Municipalité, on se dit «satisfait» de la décision du tribunal. Marc Vuilleumier, responsable de la sécurité publique, explique que la Ville va «s'organiser en conséquence». Le rendez-vous est pris.

Ton opinion