Predigerkirche: Les sans-papiers quittent les lieux
Actualisé

PredigerkircheLes sans-papiers quittent les lieux

L'occupation d'une église en ville de Zurich touche à sa fin.

Les quelque 150 sans-papiers qui occupent depuis près de deux semaines la «Predigerkirche» à Zurich, vont quitter les lieux d'ici dimanche. Ils ont décidé d'accepter l'asile provisoire qui leur a été offert par une autre église zurichoise, celle de St. Jakob am Stauffacher, ont-ils fait savoir samedi.

Les sans-papiers pourront ainsi rencontrer le conseiller d'Etat zurichois Hans Hollenstein lundi prochain. La fin de l'occupation de l'église était en effet la condition posée par le directeur de la sécurité du canton de Zurich. Les sans-papiers demandent un traitement plus humain dans le règlement des cas de rigueur et des possibilités de travail.

Dans un communiqué, les sans-papiers se sont dits «déçus» par l'accueil qui leur a été réservé par la «Predigerkirche», qu'ils occupent depuis le 19 décembre dernier. Les personnes défavorisées n'y sont manifestement pas les bienvenues, déplorent-ils. (ats)

Ton opinion