Lausanne: Les sciences sont amusantes, la preuve!
Actualisé

LausanneLes sciences sont amusantes, la preuve!

L'inauguration du nouvel espace de congrès de l'EPFL permet de découvrir des recherches surprenantes.

par
Jason Huther

Après trois ans de travaux, le SwissTech Center de l'Ecole polytechnique met le paquet, pour sa première ouverture au public. Les 15 000 personnes attendues partiront à la découverte des différents aspects des disciplines de l'institution.

Surprendre le curieux: tel est le credo de la manifestation.

Les robots y tiendront une place de choix. A voir d'abord avec des concours pour jeunes talents (10 à 16 ans) qui les ont construits et programmés eux-mêmes, ou avec des combats entre les machines d'étudiants du cru en électronique. Le visiteur pourra interagir avec des créations bio-inspirées, comme Pleurobot la salamandre (médaillon) ou Gimball, qui imite le comportement de la mouche en rebondissant contre les murs. L'intérêt est ludique autant que scientifique: «A l'avenir, on pourrait lâcher ce type de machines dans un immeuble effondré pour retrouver des survivants», explique Emmanuel Barraud, responsable de la communication de l'EPFL.

A travers l'illusion, second grand thème, le visiteur participera à des expériences étranges: en neurosciences, l'une d'elles fait croire au cerveau qu'une main en caoutchouc appartient au corps. Une autre permet de se mettre à la place d'un avatar de jeu ­vidéo. Finalement, le magicien Eric Antoine et d'autres illusionnistes joueront aussi avec les sens, lors d'un gala créé pour l'événement.

Alliance subtile entre science et musique

Le festival interdisciplinaire Mu­siques et Sciences a choisi pour thème de sa deuxième édition «Composer le geste». Des ateliers et des conférences scientifiques s’enchaînent au fil des journées. Elles traitent, par exemple, des relations entre mouvement et expressivité. Ensuite, des concerts et des opéras sont joués.

Ton opinion