Etats-Unis: Les secrets du succès de l'émission des Kardashian
Actualisé

Etats-UnisLes secrets du succès de l'émission des Kardashian

Pourquoi la téléréalité des Kardashian fonctionne-t-elle toujours après douze saisons? Eléments de réponse.

par
mja

Dans le domaine de la télé­réalité, il faut le reconnaître: la famille Kardashian fait figure d'élève parfait. Lancées en 2007, les aventures de Kris, Kim, Kendall & Cie passionnent les Américains. Les six spin-off de «L'incroyable famille Kardashian» en sont la preuve. Mais qu'est-ce qui a permis à l'émission d'avoir une saison 2, puis tant d'autres à suivre? Tout est dans le dosage.

Rentabilité, audiences, authenticité, imprévus et mobilité: voici les épices qui donneront au plat un goût unique. «Les Kardashian savent que leurs histoires de famille est un business, 98% de leur vie se déroule devant la caméra, a expliqué Jeff Jenkins au cours d'une conférence.» Le producteur l'a dit lui-même: c'est rare de trouver une smala qui continue d'attirer les téléspectateurs après tant de temps. ­Effectivement, entre Lamar Odom retrouvé inconscient et drogué dans un bordel, Bruce Jenner devenu Caitlin, et Kim qui passe son temps à poser nue sur internet, il y a de quoi intriguer.

Les rebondissements familiaux ne sont toutefois pas l'unique ingrédient magique. Chaque saison, le générique est différent, ainsi que le sous-titre de l'émission, afin d'apporter un peu de fraîcheur. Et si l'on veut que les gens en réclament encore et encore, il est indispensable d'aller chercher des audiences à l'étranger. Pour cela, il ne faut pas oublier de faire voyager les protagonistes. Quand ça marche, bingo. «Les pays meurent d'envie de recevoir les Kardashian, a continué Jenkins. La première fois que nous sommes allés tourner à Dubaï, cela ne nous a rien coûté. Tout a été pris en charge par les responsables du tourisme.»

Ton opinion