Actualisé

États-UnisLes séries en streaming payant vont débarquer

Forte de son succès aux USA, la florissante société Netflix vise la France. Les chaînes télé s'inquiètent.

par
mja

«House of Cards» est leur plus belle réussite. Nommée au même titre que «Breaking Bad» aux cérémonies de récompenses, la série diffusée sur Netflix a permis au No 1 mondial du streaming payant de jouer dans la cour des grands.

La semaine dernière, le groupe a annoncé des résultats supérieurs aux attentes (lire encadré). Il envisage une importante expansion en Europe. Déjà disponible au Royaume-Uni ou dans les pays scandinaves, il devrait débarquer en Belgique et en France cette année. Créée en 1997, la plateforme offre aux férus de séries des créations originales et une large palette de films pour 7,99 dollars (7 fr.) par mois. Elle devient ainsi un concurrent sérieux pour les chaînes télé, qui tremblent pour leur avenir.

«Netflix doit être un acteur de plus, pas un passager clandestin qui profite», a déclaré la ministre française de la Culture. Aurélie Filippetti est «persuadée que la société jouera la carte de la légalité et ne se comportera pas en pirate». A défaut, «tout un arsenal de mesures est à notre disposition», a-t-elle prévenu.

L'entreprise devra se fournir en films français pour séduire le public hexagonal. Hors zones géographiques, l'accès au site ne fonctionne normalement pas. Netflix précise «qu'il est trop tôt» pour parler d'une implantation en Suisse.

(mja/afp)

Plus d’un Américain sur dix est client

Netflix a dégagé un bénéfice net de 48 millions de dollars au 4e trimestre, six fois plus que l’année précédente. Aux Etats-Unis, le groupe a gagné 2,3 millions de nouveaux clients. Aujourd’hui, plus d’un Américain sur dix est abonné. A l’échelle internationale, le site, disponible dans 52 pays, a engrangé 1,74 million de nouveaux contrats d’octobre à décembre 2013, portant à 44,4 millions le nombre de ses utilisateurs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!