Piratage: Les serveurs de Foxconn cibles des hackers
Actualisé

PiratageLes serveurs de Foxconn cibles des hackers

Un groupe de pirates s'est infiltré sur les serveurs du sous-traitant chinois d'Apple. Des identifiants et mots de passe de clients de l'usine ont été dérobés et diffusés en ligne.

par
man

Les hackers de Swagg Security ont revendiqué l'attaque des serveurs de la célèbre usine chinoise Foxconn, connue notamment pour produire l'iPhone et l'iPad. Pour réussir leur coup, les pirates ont exploité une faille d'une version du navigateur Internet Explorer utilisée par l'un des employés. Ils ont ainsi pu récupérer les données d'accès à la messagerie, à l'intranet et à d'autres sites affiliés de l'entreprise. Des données bancaires sur certains de ses clients et revendeurs, parmi lesquels Apple, auraient également été dérobés. Toutes les informations ont ensuite été compilées dans un fichier d'environ 6 Mo qui a ensuite été partagé en ligne via les sites de téléchargement Bittorrent, The Pirate Bay et Demonoid.

Avant que Foxconn ne désactive les serveurs services.foxconn.com, le site 9to5mac a pu vérifier l'authenticité et la validité des données d'accès récupérées, dont celui du PDG de Foxconn Terry Gou.

Pour s'amuser

Les raisons invoquées pour le piratage ne sont pas liées aux mauvaises conditions de travail que subissent les employés de l'usine, même si le groupe de hackers se dit «considérablement déçu» par celles-ci dans un communiqué. Ce n'est non plus pas pour savoir si l'usine est en train de fabriquer l'iPhone 5, ajoute-t-il. «La raison la plus importante est l'hilarité qui s'ensuit lorsqu'une infrastructure est compromise et détruite».

Ton opinion