Actualisé

SomalieLes shebab désignent un nouveau chef

Les islamistes ont désigné un nouveau chef, Ahmed Umar Abou Oubaïda, après la mort de leur chef suprême, tué lundi par des missiles américains en Somalie.

La nomination du nouveau leader des insurgés a été annoncée samedi soir par le centre de surveillance des sites islamistes SITE. Dans leur communiqué publié sur des forums jihadistes, les shebab (les jeunes, en arabe) assurent qu'ils «vengeront» la mort de Godane. Ils renouvellent également leur allégeance à Ayman al-Zawahiri, le chef d'Al-Qaïda, a précisé SITE.

Les Etats-Unis avaient annoncé vendredi la mort du chef shebab Ahmed Abdi «Godane». Il avait été tué lundi lors d'une frappe de missiles Hellfire et d'armes à guidage laser sur une réunion de hauts responsables shebab au sud de Mogadiscio.

Les insurgés ont confirmé la nouvelle samedi. «Le chef des shebab a été tué par un drone américain lundi, avec deux autres camarades», a déclaré leur porte-parole militaire, Abdulaziz Abu Musab.

Offre d'amnistie

Le président somalien espère que la mort de Godane sera un tournant: il a proposé aux combattants de déposer les armes dans le cadre d'une amnistie. Le faible gouvernement somalien redoute de sanglantes représailles.

«Les services de sécurité ont reçu des informations indiquant que les shebab prévoient actuellement de mener des attaques désespérées contre les structures de santé, les centres éducatifs et d'autres structures publiques», a déclaré le ministre de la Sécurité nationale, Kalif Ahmed Ereg. «Les forces de sécurité sont prêtes à contrer leurs attaques», a-t-il assuré.

Les autorités de Mogadiscio sont tenues à bout de bras par la communauté internationale, dans ce pays déchiré par la guerre civile depuis plus de 20 ans.

Le Kenya dit «merci»

A 37 ans, Godane était l'une des dix personnalités les plus recherchées pour terrorisme par les Etats-Unis. Washington avait mis sa tête à prix pour sept millions de dollars. Il aurait été formé aux armes en Afghanistan et avait dirigé la transformation du groupe d'une insurrection locale en un mouvement devenu incontournable en Afrique de l'Est.

Les shebab ont mené d'importantes attaques contre des pays engagés militairement en Somalie dans le cadre de la force de l'Union africaine, l'Amisom. La plus retentissante avait fait au moins 67 morts au centre commercial Westgate, à Nairobi, en septembre 2013.

Le président kényan Uhuru Kenyatta a adressé ses «sincères remerciements» aux Etats-Unis. La mort de Godane permet aux Kényans de «commencer enfin un processus de guérison». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!