Actualisé 15.01.2016 à 11:55

Somalie

Les shebab s'emparent d'une base militaire

Un camp de l'Union africaine est tombé après avoir été attaqué par des islamistes somaliens. Il y aurait de nombreux morts.

photo: Keystone/ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION

Les shebab ont pris d'assaut vendredi un camp du sud de la Somalie. Celui-ci hébergeait des soldats kényans de l'Amisom, la Force de l'Union africaine dans le pays, et des militaires somaliens. Un chef de l'armée évoque d'importantes pertes.

«Un kamikaze s'est fait exploser. Puis, les islamistes ont lancé l'assaut», a précisé un responsable militaire somalien, le colonel Idris Ahmed.

«L'Amisom peut confirmer qu'il y a eu une attaque contre nos troupes à El-Adde», localité de la région méridionale de Gedo, frontalière du Kenya et de l'Ethiopie, a indiqué la force africaine sur Twitter.

Selon Hussein Adam, chef traditionnel d'un village proche, «il y a eu une forte explosion, suivie instantanément par des échanges de tirs. Cela a continué avec intensité durant environ 45 minutes avant que les combattants shebab ne s'emparent du camp des soldats kényans».

Troisième attaque

«Les intenses combats ont causé des pertes. Mais nous n'avons pas d'autres détails», a souligné Idris Ahmed.

Les shebab, affiliés à al-Qaïda, ont affirmé avoir tué 63 soldats kényans et pris le contrôle de la position. Mais le bilan des morts demeure impossible à vérifier de manière indépendante.

Les shebab ont coutume d'exagérer les chiffres de leurs opérations. Et l'Amisom ne communique en général pas le nombre précis de tués et blessés dans ses rangs.

C'est la troisième attaque d'ampleur menée contre une base de l'Amisom dans le sud somalien depuis six mois. Les shebab avaient attaqué, fin juin, une base burundaise à Lego, puis un camp ougandais à Janale, deux localités de la région de Basse-Shabelle. Selon de nombreux témoignages les shebab étaient parvenus à chaque fois à s'emparer temporairement des positions de l'Amisom. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!