François Fillon sur la touche?: Les sites Baroin2017.fr ou Bertrand2017.fr font jaser

Actualisé

François Fillon sur la touche?Les sites Baroin2017.fr ou Bertrand2017.fr font jaser

Alors qu'officiellement, aucune solution n'est envisagée pour remplacer François Fillon, embourbé dans le «Penelopegate», les noms de domaine de certains Républicains ont été déposés.

par
joc

La droite française continue de s'enfoncer dans la crise provoquée par le «Penelopegate», mais aucun plan B n'a été officiellement évoqué. En «off», plusieurs élus ont cependant déjà fait part de leurs doutes quant à la candidature de François Fillon et Alain Juppé à d'ores et déjà déclaré qu'il ne souhaitait pas jouer les remplaçants. Et mercredi, «Le Parisien» notait un élément troublant: les noms de domaine Baroin2017.fr, Bertrand2017.fr, Pecresse2017.fr et Wauquiez2017.fr. ont été déposés. François Baroin, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse et Alain Wauquiez feraient-ils partie d'une liste de papables pour remplacer un François Fillon aux abois?

Une chose est sûre, la réservation de tels intitulés est une démarche habituelle avant l'élaboration d'un site internet de campagne. Interrogés respectivement par LCI et BFM TV, François Baroin et Xavier Bertrand ont démenti être à l'origine du dépôt de ces noms de domaine.

Un député a cependant confié au «Parisien» que François Baroin s'activait «très discrètement» en coulisses «en approchant quelques parlementaires pour les sonder sur cette hypothèse» (ndlr: remplacer François Fillon). «C'est bidon», a pour sa part assuré Xavier Bertrand. Contacté par «La Montagne», Alain Wauquiez a, quant à lui, assuré qu'il avait d'autres chats à fouetter en ce moment, comme la préparation d'un «voyage en Chine pour faire la promotion des stations de ski de la région».

Le dépôt du site estampillé François Baroin est l'œuvre de la société de création de sites politiques Koalaweb-JungleWeb basée à Saint-Nazaire.

Pour Bertrand2017.fr l'hébergeur OVH, installé dans la région Hauts-de-France présidée par Xavier Bertrand, a procédé à la réservation. Et idem pour Pecresse2017.fr, note BFMTV. La chaîne précise note d'ailleurs que le site Chirac2017.fr est également en construction.

(joc/20 minutes)

Fillon dénonce un «coup d'Etat institutionnel»

Torpillé par le Penelopegate, le candidat de la droite a déclaré: «Cette affaire on sait d'où elle vient, elle vient du pouvoir, elle vient de la gauche». Lire la suite ici.

Ton opinion