Basketball - Clint Capela et les Hawks gagnent le premier acte de justesse
Actualisé

BasketballClint Capela et les Hawks gagnent le premier acte de justesse

Grâce à un panier inscrit à 9 dixièmes du terme, Atlanta s’est imposé sur le parquet des Knicks (107-105), au premier tour des play-off de NBA et mène 1-0 dans la série.

Clint Capela a inscrit 9 points et capté 13 rebonds contre les Knicks.

Clint Capela a inscrit 9 points et capté 13 rebonds contre les Knicks.

Getty Images via AFP

Atlanta a remporté dans la nuit de dimanche à lundi le premier match de sa série face à New York, au premier tour des play-off de NBA. Au Madison Square Garden, les hommes de Nate Mc Millan se sont imposés 107-105 grâce à un panier décisif de Trae Young à 0’’9 du buzzer. Clint Capela a de son côté fait honneur à son rang de meilleur rebondeur de la saison régulière, avec 13 prises de balle. Le pivot genevois, aligné durant 34’34, a également inscrit 9 points.

Mais c’est bien Young qui a été l’homme du match, avec ses 32 points, 10 passes décisives et 7 rebonds. Raillé durant toute la rencontre par une bonne partie des 15’047 spectateurs présents, le meneur de 22 ans a finalement eu le dernier mot. «J’ai toujours considéré que j’étais bon sur le terrain si j’affectais les fans adverses par mon jeu au point qu’ils me détestent à ce point», a commenté le héros du jour.

Bogdan Bogdanovic (18 points), auteur d’un crucial tir derrière l’arc pour égaliser dans la dernière minute, s’est également mis en évidence du côté des Hawks. En face, Alec Burks a pourtant réalisé le meilleur match de sa carrière (27 pts) en sortie de banc, d’où a aussi émergé Derrick Rose (17 pts, 5 passes, 5 rbds), alors que les Knicks retrouvaient les séries après 8 ans de disette.

Les Lakers battus

Dans les autres matches, Phoenix a remporté la première féroce bataille face aux Lakers (99-90), Philadelphie ayant dû lutter pour en faire de même aux dépens de Washington (125-118).

Booker bourreau de L.A.Quelle bagarre! Au sens propre comme au figuré, la rencontre a été électrique entre ces deux prétendants au titre. Prises de bec, accrochages à la limite de l’échauffourée, exclusion (Cam Payne, côté Suns), chocs douloureux, notamment pour Chris Paul (contusion à l’épaule droite), public chauffé à blanc dans une salle remplie aux deux tiers (11’824 spectateurs). Aucun doute, le parfum des play-off flottait à Phoenix.

Booker dominant

Et ce sont les Suns, à la mène au score tout du long, qui ont marqué le premier point, portés par le très efficace Devin Booker, impressionnant pour son premier match à ce stade avec 34 points (8 passes, 7 rebonds) inscrits dont 14 dans le dernier quart-temps.

C’est lui qui s’est affirmé en leader, quand Paul (7 pts, 8 passes) a dû retourner deux fois au vestiaire se faire soigner après son choc subi au début du 3e quart-temps. Et il a été soutenu par DeAndre Ayton, très actif à l’intérieur (21 pts, 16 rbds).

C’est au rebond que Phoenix a aussi gagné son match (47 à 33, dont 16 offensifs qui ont constitué autant de deuxième chances aux tirs).

Côté Lakers, si LeBron James, pas à 100%, a fait ce qu’il a pu (18 pts, 10 passes, 7 rbds, 3 interceptions), Anthony Davis a déçu (13 pts, à 5/16, 7 rbds) et l’équipe a vendangé derrière l’arc (7/26), car dessous c’était chasse gardée.

Embiid repousse Washington

Auteur de 13 de ses 30 points dans le 3e quart-temps, Embiid a permis à son équipe, tête de série No 1, de faire une petite différence au 3e quart-temps (38-31). Il en ajouté 8 autres dans les trois dernières minutes pour maintenir la distance avec des Wizards qui n’ont jamais lâché le morceau.

En première période, très serrée, c’est Harris qui a maintenu les Sixers à flots pour finir avec 37 unités, nouveau record personnel en play-offs. Quant à Ben Simmons, peu prolifique (6 pts), il n’en a pas été moins actif (15 passes, 15 rebonds), notamment en défense. «Il fallait être agressif, donner le temps, car on sait que ce sera très dur face à eux», a commenté le premier.

Washington, revenu du diable vauvert en fin de saison régulière, remontant de la dernière à la 8e après le barrage remporté aux dépens d’Indiana, a en effet montré beaucoup d’énergie et de courage. Bradley Beal a symbolisé presque à lui seul ces deux vertus (33 pts, 10 rbds, 6 passes), quand Russell Westbrook était légèrement moins en vue (16 pts, 14 passes, 5 rbds tout de même).

Après deux lancers francs manqués par Simmons à 121-116 pour Philly, «RussWest» a d’abord malgré lui éteint l’espoir d’une ultime remontée dans la dernière minute, en posant son pied droit en touche alors qu’il partait en contre-attaque. Sa 6e perte de balle, suivie d’une tentative derrière l’arc ratée quelques secondes plus tard...

Les résultats de la nuit

Play-off, premier tour

Conférence Est

Philadelphie – Washington 125 – 118 ap (1-0 dans la série)

New York – Atlanta 105 – 107 (0-1 dans la série)

Conférence Ouest

Utah – Memphis 109 – 112 (0-1 dans la série)

Phoenix – LA Lakers 99 – 90 (1-0 dans la série)

(AFP)

Ton opinion