polémique: Les skates électriques glissent sur la loi

Actualisé

polémiqueLes skates électriques glissent sur la loi

Ces engins devaient être le gadget de l'été, mais leur usage est limité aux espaces privés. Malaise.

par
Grégoire Corthay
Le skate électrique est alimenté par une batterie. Sa vitesse est contrôlée avec une télécommande. (Photo: sebanex.com)

Le skate électrique est alimenté par une batterie. Sa vitesse est contrôlée avec une télécommande. (Photo: sebanex.com)

«Tant que la police ne vous fait pas de remarques, vous pouvez l'utiliser où vous le voulez. Le mot d'ordre est simple: pas vu, pas pris!» glisse malicieusement un vendeur d'Athleticum.

Tous les skateboards électriques que son enseigne promeut depuis peu ne peuvent en effet être utilisés ni sur les routes, ni sur les trottoirs, ni sur les pistes cyclables, ni dans les zones piétonnes, comme le quai d'Ouchy. Mais rien ne l'indique de manière très visible. Chez Manor, à Vevey, un panneau avertit au moins les acheteurs.

«Ces engins ne peuvent être utilisés que dans des espaces privés», souligne Françoise ­Tschanz, porte-parole de l'Office­ fédéral des routes. Alimentés par de lourdes batteries, trois des quatre modèles ne supportent pas de descendre un trottoir... On ne peut s'en servir que sur de larges surfaces planes. Ainsi, à moins d'avoir un grand hall chez soi, il devient difficile de l'utiliser sans enfreindre la loi...

Dans sa nouvelle gamme de produits électriques, Athleticum mise aussi sur une trottinette qui peut atteindre les 18 km/h. Non homologuée pour la route, son usage est aussi strictement limité. «Celui qui vend des véhicules sans homologation doit informer l'acheteur qu'ils ne sont pas utilisables sur les voies publiques. Il en va de sa responsabilité, sinon il est punissable», précise Françoise ­Tschanz.

Ces engins inquiètent aussi le Bureau de prévention des accidents. «Leur vitesse est inadaptée. Ils sont incroyablement rapides pour un usage sur un trottoir et trop lents pour la route! Il y a un vrai message de prudence à faire passer», note Magali Dubois, sa porte-parole.

Une vitesse de 32 km/h

Quatre modèles de skates électriques sont commercialisés chez Athleticum. Ils sont vendus de 349 à 699 fr. D’une autonomie de 10 à 26 km, ils pèsent une dizaine de kilos. Le plus puissant d’entre eux peut atteindre les 32 km/h.

Ton opinion