Festival: Les skateuses sillonnent les rues de São Paulo
Publié

FestivalLes skateuses sillonnent les rues de São Paulo

Libre et galvanisant, «My Name is Baghdad» est à visionner dès le 5 mars 2021, sur le site web du festival FIFDH.

par
Marine Guillain

Dès les premières minutes, on est happés par l’atmosphère pop et effervescente de «My Name is Baghdad». A São Paulo, la jeune Baghdad (Grace Orsato, excellente) partage son temps entre ses potes au skatepark et sa famille, aussi fantasque qu’attachante. Pleine d’entrain et d’optimisme, la réalisatrice brésilienne Caru Alves De Souza dénonce la conformité et les clichés à travers des héroïnes vives, débrouillardes et créatives. Son galvanisant «My Name is Baghdad» est à visionner entre le 5 et le 14 mars 2021, sur le site du FIFDH (Festival du film sur les droits humains). ****

Quoi d’autre?

Le programme du FIFDH fait saliver. Déjà primé aux European Film Awards et au MyFrenchFilmfestival, le troublant «Josep» raconte la Retirada: le sort réservé aux réfugié·es espagnol·es des camps de concentration français en 1939. Deux hommes séparés par les barbelés, l’un gendarme, l’autre dessinateur, vont se lier d’amitié. Réalisé par le dessinateur Aurel, «Josep» est tantôt poignant, tantôt troublant… et bourré d’audace. ***

Dans «Binti», une fillette et son papa sont expulsés de leur squat en Belgique. Sans papiers, il et elle doivent se cacher pour ne pas être renvoyés au Congo. Un long métrage de Frederike Migom, filmé à hauteur d’enfant. Pas vu.

Coté documentaires, Franz Böhm, 20 ans, est parti caméra au poing à Hong Kong, en Ouganda et au Chili. Dans «Dear Future Children», il dresse le portrait de trois jeunes activistes engagées corps et âme pour l’environnement, la démocratie et contre la corruption. Pas vu.

Dans la rue

Outre sa riche programmation en ligne, le festival genevois se déploie aussi… dehors, si si! Une graffeuse sénégalaise et deux artistes genevoises créeront ensemble et en direct une fresque géante. Le lieu, pour l’instant secret, sera dévoilé par le FIFDH le 8 mars 2021.

Sur le même sujet:

Ton opinion