Actualisé 27.12.2006 à 22:36

Les skis de luxe ont ressuscité Lacroix

Les lattes haut de gamme, genre œuvres d'art, font leur grand retour.

Les skis Lacroix Ultime sur mesure sont en titane et en acajou. Leur finition nécessite une centaine d'heures de travail. La version de luxe, sertie de saphirs et de diamants, plaît aux émirs et aux milliardaires russes, mais aussi aux Français et aux Autrichiens fortunés. Pourtant, ces lattes coûtent 64 000 fr. Certains préfèrent même les accrocher au-dessus de leur cheminée, comme une œuvre d'art...

«Dans l'immobilier des stations, il existait un créneau de luxe, mais pas pour l'équipement», confie Bertrand Roy, qui a repris en 1999 la PME lyonnaise au bord du dépôt de bilan. Lacroix a aussi développé une stratégie très ciblée. Elle ne fait de publicité que dans des magazines de luxe. Pour réaliser les skis bijoux, elle fait appel à des experts en marqueterie et au bijoutier parisien Philippe Tournaire, sis place Vendôme à Paris.

Lacroix organise aussi des week-ends à ski avec le champion olympique Jean-Luc Crétier. «Nous vendons avant tout à des passionnés des skis de 4000 à 10 000 fr.», précise Bertrand Roy. En outre, Lacroix fait des tournées de promotion dans les stations de ski françaises avec la marque automobile BMW, qui cherchait une légitimité pour présenter ses nouveaux 4x4.

Giuseppe Melillo

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!