Logiciel: Les smartphones de Huawei tourneront bien sur l’OS maison
Publié

LogicielLes smartphones de Huawei tourneront bien sur l’OS maison

Le géant chinois des télécoms a confirmé jeudi que son système d’exploitation HarmonyOS sera disponible l’an prochain sur ses appareils.

Privés des logiciels de Google, les appareils du fabricant chinois doivent désormais aussi faire sans la plateforme Android.
huawei

Privés des logiciels de Google, les appareils du fabricant chinois doivent désormais aussi faire sans la plateforme Android.

Getty Images

Lors d’une conférence, l’un des dirigeants de Huawei, Richard Yu, a annoncé que le code source d’HarmonyOS serait accessible en décembre aux développeurs d’applications. Le premier smartphone du groupe fonctionnant avec ce système d’exploitation sera lancé courant 2021, a-t-il précisé.

Le géant chinois des télécoms Huawei a dû trouver cette solution après des sanctions américaines qui l’empêchent d’utiliser le système Android. Dévoilé l’an dernier, HarmonyOS n’équipe pour le moment que certains des produits de la firme de Shenzhen (sud), notamment des téléviseurs connectés.

Le système d’exploitation est un logiciel indispensable au fonctionnement d’un appareil électronique. L’immense majorité des téléphones portables dans le monde sont équipés du système Android de Google ou de l’iOS d’Apple.

«Nous allons présenter le travail des développeurs chinois au reste du monde, en espérant voir plus de TikTok à l’avenir», a assuré M. Yu, en référence à la populaire application de vidéos courtes dans le collimateur de l’administration Trump.

Washington a multiplié ces derniers mois les pressions sur ses alliés pour qu’ils bannissent les équipements 5G de Huawei, domaine dans lequel le groupe est leader, arguant de risques en termes de cybersécurité.

Huawei est également sur une liste noire américaine pour l’empêcher d’acquérir des technologies «made in USA» indispensables à ses téléphones. La firme est du coup contrainte d’accélérer le développement de ses propres technologies.

Malgré les pressions de Washington, Huawei est devenu au deuxième trimestre le premier vendeur mondial de smartphones, détrônant le sud-coréen Samsung.

(ATS)

Ton opinion