Nouvelles technologies: Les smartphones plomberaient notre sommeil et notre attention 
Publié

Nouvelles technologiesLes smartphones plomberaient notre sommeil et notre attention 

La diminution de l'attention est un problème social sous-estimé selon l'auteur Johann Harim, qui analyse comment les géants de la tech et le manque de sommeil nous privent de notre capacité de concentration.

Le modèle économique se réalise au détriment de notre santé physique et mentale, selon le journaliste britannico-suisse.

Le modèle économique se réalise au détriment de notre santé physique et mentale, selon le journaliste britannico-suisse.

20min/Michael Scherrer

Peut-on encore se concentrer? Peut-on lire cet article sans envoyer de SMS? Sans consulter Instagram et Tiktok un instant? Notre capacité de concentration diminue considérablement. Et la perte de concentration n'est pas simplement un problème individuel, mais un problème de société, écrit la «SonntagsZeitung».

«Vol de nos facultés de concentration»

Dans son livre «Stolen Focus. Why You Can't Pay Attention», le binational Britannique et Suisse Johann Hari n’hésite pas à parler de «vol de nos facultés de concentration» et désigne les coupables: la digitalisation, les smartphones, les réseaux sociaux et les tsunamis de notifications. S’appuyant sur les témoignages «d’initiés» de la Silicon Valley, l’auteur à succès de 43 ans dévoile les stratégies des géants de la tech pour nous lier à notre smartphone. Une chose est sûre pour lui: quand on regarde les écrans des smartphones, ces entreprises gagnent de l'argent; si on ne les regarde pas, non. Le modèle économique s'appelle «Screentime».

Fatigue chronique

Une autre raison principale de la perte collective de concentration, selon Johann Hari, est la fatigue chronique de la société. La majorité des gens dorment trop peu et mal. Environ 40% des Américains dorment moins de sept heures par nuit, les valeurs pour les pays européens sont similaires. Depuis 1950, le temps de sommeil moyen par nuit dans les pays industrialisés a diminué d'environ une heure; pour les enfants et les jeunes, même d'un peu moins d'une heure et demie.

(cle)

Ton opinion

110 commentaires