Les soldats de Sa Majesté de retour au pays en 2008
Actualisé

Les soldats de Sa Majesté de retour au pays en 2008

La Grande-Bretagne compte avoir retiré l'essentiel de ses militaires déployés en Irak à l'été
2008.

Les premiers retraits de troupes auront lieu dans les prochaines semaines, a annoncé hier le plus haut général britannique en Irak. «La frontière est très mince entre le fait de rester trop longtemps et celui de partir trop tôt», a déclaré le général Nick Houghton dans les colonnes du journal Daily Telegraph. «Une transition militaire échelonnée sur deux ans a des chances d'éviter le piège qui consisterait à rester trop longtemps et nous donnera la possibilité de consolider les forces de sécurité irakiennes.»

Nick Houghton a précisé que le délai qu'il avançait ne serait tenu que dans l'hypothèse où les parlementaires irakiens parvenaient à mettre en place un gouvernement d'union nationale et si la situation sur le terrain ne dégénérait pas en attendant.

Il a ajouté que cette proposition d'un retrait échelonné sur deux ans avait été acceptée par la hiérarchie militaire américaine mais qu'elle n'était pas gravée dans le marbre. Dimanche, l'armée américaine a démenti les informations rapportées par deux quotidiens britanniques selon lesquels

Londres et Washington compteraient achever leur retrait d'Irak au printemps 2007. Un porte-parole du Ministère britannique de la défense a dit être au courant de l'interview donnée par Nick Houghton mais a réaffirmé qu'aucun calendrier n'était arrêté.

(ats)

Ton opinion