Actualisé 21.12.2016 à 17:54

Agenda

Les sorties cinéma du 21 décembre 2016

Toutes les bandes-annonces des nouveaux films sur les écrans en Suisse romande sont ici.

de
Catherine Magnin
DR

«Tanna», de Bentley Dean et Martin Butler:

Retrouvez notre critique ici

«Paterson», de Jim Jarmusch:

Retrouvez notre critique ici

«A fond», de Nicolas Benamou:

Retrouvez notre critique ici

«Assassin's creed», de Justin Kurzel:

Retrouvez notre critique ici

«Après la tempête», de Hirokazu Koreeda:

La vie de Ryota est un naufrage. Ecrivain raté, détective privé criblé de dettes, incapable de payer la pension alimentaire de son fils, il veut regagner la confiance des siens. Une nuit de typhon qui coince la famille sous un même toit remettra-t-elle tout en ordre? Avec «Après la tempête», le réalisateur de «Tel père, tel fils» et «Notre petite soeur» poursuit son exploration de l'univers familial. Sans précipitation, souvent avec cocasserie, toujours avec tact. ***

«Tous en scène», de Garth Jennings et Christophe Lourdelet:

Imaginez «The Voice» dans une société d'animaux. C'est bon, vous tenez le principe de «Tous en scène». Où un koala propriétaire d'un théâtre au bord de la faillite tente son va-tout en organisant un concours de chant. L'occasion pour des escargots, cochons, porcs-épics, éléphants et autres gorilles de pousser la chansonnette. Résultat: plus court que l'émission télé, mais bien longuet quand même. **

«Beauté cachée», de David Frankel:

L'amour, le temps, la mort: tels étaient les leitmotivs d'Howard (Will Smith) quand il était publicitaire. Ce sont à présent les destinataires des lettres qu'il écrit depuis le décès de sa fille. Et s'il voyait soudain de ses yeux ces valeurs lui apparaître en chair et en os pour l'aider à surmonter son deuil? Tel est l'argument de ce drame truffé de bons sentiments, guimauve artificielle qui colle en bouche plus longtemps que le temps de digestion annoncé (1 h 34). *

«Joyeux bordel!», de Will Speck et Josh Gordon:

Pour décrocher le contrat qui lui évitera d'être viré, Clay (T.J. Miller) veut prouver que son équipe est la plus cool. Et qu'est-ce qu'une équipe cool organise à Noël? Une mégateuf, pardi! N'en déplaise à la gestionnaire pète-sec (Jennifer Aniston)... Le principe permet aux personnages de joindre l'utile à l'agréable. Et aux spectateurs de faire rimer inutile et assommant. *

«Absolutely Fabulous: Le film», de Mandie Fletcher:

Connaissez-vous Edina et Patsy, Londoniennes grandes consommatrices d'alcool, héroïnes (!) de la série télé irrévérencieuse «Absolutely Fabulous» créée en 1992? Leurs aventures ont été adaptées en 2001 en France (avec Josiane Balasko et Nathalie Baye). Cette fois, ce sont les actrices de la série originale qui sont à l'affiche. A découvrir au Ciné 17, à Genève.

«Natale a Londra», de Volfango De Biasi:

Qui eût cru qu'un duo de comiques italiens pourraient chahuter la famille royale d'Angleterre, et même influer sur le Brexit? Telle est pourtant l'intrigue de la comédie transalpine qui, fidèle à la tradition, arrive sur nos écrans de Noël. A déguster en version originale dès samedi 24 décembre au cinéma Arena à Fribourg.

Pas vu.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!