Agenda: Les sorties cinéma du 25 décembre, c'est par ici!
Publié

AgendaLes sorties cinéma du 25 décembre, c'est par ici!

Découvrez les critiques et bandes-annonces des nouveaux films à l'écran en cette période de Noël.

par
Marine Guillain et Catherine Magnin
«Les incognitos», «Cats» et «Charlies Angels»

«Les incognitos», «Cats» et «Charlies Angels»

dr

«Charlie's Angels», d'Elizabeth Banks

Bande-annonce « Charlie's Angels »

Bande-annonce « Charlie’s Angels », d’Elizabeth Banks

«Charlie's Angels» fait son retour au cinéma, avec trois nouvelles héroïnes. L'agence Townsend a flori, s'est étendue à l'Europe et compte des dizaines de femmes douées, combatives et entraînées pour réussir les missions les plus périlleuses. Pour la critique du film, c'est par ici.

«Cats», de Tom Hooper

Bande-annonce «Cats»

Bande-annonce «Cats», de Tom Hooper

Des matous qui chantent et qui dansent: la célèbre comédie musicale londonienne est adaptée au cinéma par Tom Hooper, qui avait aussi réalisé «Les misérables» en 2013. Lisez notre critique en cliquant ici.

«It Must be Heaven», de Elia Suleiman

Bande-annonce «It Must be Heaven»

Bande-annonce «It Must be Heaven», de Elia Suleiman

À qui pense qu'un film dont le héros est un Palestinien en exil est nécessairement sérieux, Elia Suleiman apporte un démenti cinglant. En suivant un personnage (qu'il incarne, facétieux) découvrant à New York comme à Paris la même absurdité que dans sa patrie, le cinéaste trousse une fantaisie aussi fraîche et poétique que burlesque, une humaine comédie teintée de Tati. Ballet de top models et de policiers en monoroue, obsession sécuritaire tournée en ridicule, inconnus hallucinants, ange, oranges… et un piaf d'anthologie! ****

«Les incognitos», de Nick Bruno & Troy Quane

Bande-annonce «Les incognitos»

Bande-annonce «Les incognitos», de Nick Bruno & Troy Quane

L'un a du style avec son costard, ses immenses épaules carrées et sa horde d'admirateurs: c'est l'espion Lance Sterling (voix de Will Smith en VO). L'autre est un gamin maigrichon, timide et maladroit: il s'agit de Walter Beckett (voix de Tom Holland en VO), qui créé des gadgets grâce à une imagination débordante et rêve d'un monde meilleur. Alors que l'arrogant Sterling souhaite devenir invisible pour les besoins d'une mission, il avale un peu trop vite un breuvage concocté par Walter et... le voilà changé en pigeon! Ne vous méprenez pas: un pigeon peut s'avérer bien plus utile qu'on ne le croit, surtout lorsqu'on est aux trousses d'un puissant méchant... Avec «Les incognitos», Disney semble avoir trouvé une alternative pour ceux qui boudent «La reine des neiges 2». Voilà le spectateur au coeur d'un buddy movie qui déménage, doté de passages assez drôles et d'idées bien trouvées. Entre ça et le message positif qu'il véhicule, on pardonne au film son côté trop convenu. ***

«La vérité», de Hirokazo Kore-Eda

Bande-annonce «La vérité»

Bande-annonce «La vérité», de Hirokazo Kore-Eda

L'histoire d'une mère et d'une fille qui se retrouvent, qui se confrontent, qui se détestent, qui s'aiment. Fabienne (Catherine Deneuve) est une grande actrice en fin de carrière tandis que sa fille Lumir (Juliette Binoche), scénariste, s'est exilée aux États-Unis. Palme d'or en 2018 avec «Une affaire de famille», Kore-eda Hirokazu réalise son premier film en langue étrangère sur un thème qui lui est cher: la famille. Grand casting, grandes ambitions, mais un résultat décevant: mou, peu accrocheur, et un air de déjà-vu. «La vérité» a ouvert la Mostra de Venise. **

«Echo», de Runar Runarsson

Bande-annonce «Echo»

Bande-annonce «Echo», de Runar Runarsson

Des dizaines de plans, toujours fixes, chaque fois avec d'autres personnages, de tous âges et de tous milieux. «Echo» dresse un portrait de la société islandaise à la période des Fêtes, entre rapports humains et solitude. La mise en scène épurée de Runar Runarsson véhicule un certain spleen. À force de changer d'histoire toutes les deux minutes, sans jamais vraiment surprendre, le processus finit par lasser. **

«Rendez-vous chez les Malawas», de James Huth

Bande-annonce «Rendez-vous chez les Malawas»

Bande-annonce «Rendez-vous chez les Malawas», de James Huth

Quatre stars du showbiz participent à un jeu TV style «Koh-Lanta» et partent à la rencontre d'une tribu isolée de Tanzanie: les Malawas. Croyant avoir affaire à des cannibales, les célébrités (incarnées par Michaël Youn, Christian Clavier, Sylvie Testud et Ramzy Bedia) tentent de prendre la fuite. En voulant épingler égocentrisme et bêtise, le réalisateur James Huth («Brice de Nice») ne fait que les mettre en valeur, avec incohérence et médiocrité. Fuyez! *

Ton opinion