Actualisé 17.12.2008 à 20:43

Repas de Noël en entrepriseLes soupers de boîte résistent à la crise

Les entreprises tiennent à leurs repas de Noël, même si certaines réalisent quelques petites économies.

«Un investissement destiné à renforcer la motivation des employés.» Professeur à l'Université de Berne, Norbert Thom justifie l'intérêt pour une entreprise d'organiser un repas de Noël. «Le vrai caractère des dirigeants se révèle en temps de crise, poursuit-il. On épargne d'abord trop souvent sur des mesures destinées à motiver et à encourager les collaborateurs.»

Cette année, la plupart des entreprises jouent le jeu. «Dans la pharmaceutique et l'industrie, nous n'avons constaté aucun recul de la demande», relève-t-on à SV Schweiz, qui exploite 270 restaurants du personnel et une société de catering. Chez les banques et les assurances, il n'y aura pas moins d'événements, mais il faut s'attendre à de petites économies sur le vin ou le menu.

A UBS, le repas de Noël se fera en petit comité. Un apéritif remplacera un repas, par exemple, précise une porte-parole. Chez Swiss, 2000 personnes se sont inscrites; elles seront servies au bar par la direction de la compagnie. Coop met à disposition 80 fr. par personne pour un repas de Noël ou une manifestation semblable en été.

(ap/gna)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!