Nouvelle année: Les sportifs vous envoient leurs vœux
Actualisé

Nouvelle annéeLes sportifs vous envoient leurs vœux

Comme chaque 31 décembre mais avec un peu plus de retenue, les sportifs du monde entier ont souhaité une belle année à leur communauté de suiveurs. Florilège.

par
Sport-Center
Tokyo a dit au revoir à 2020 en espérant accueillit le monde du sport dans un peu plus de six mois. (Photo by Philip FONG / AFP)

Tokyo a dit au revoir à 2020 en espérant accueillit le monde du sport dans un peu plus de six mois. (Photo by Philip FONG / AFP)

AFP

Dans le monde du sport comme un peu partout, la nouvelle année a été accueillie avec une forme de retenue. Le souvenir de 2020 invite à la pudeur et les traditionnels vœux des meilleurs sportifs de la planète sont restés pour la plupart très sobres. Commençons par Cristiano Ronaldo qui, lui, ne change pas de tonalité en fonction des années ou du contexte. «CR7» a fait du «CR7»: kitsch et familial. «Il est temps de rebondir, annonce la star portugaise. Transformons 2021 en un point de rupture, un nouveau départ. Nous pouvons tous devenir des meilleures versions de nous-mêmes.»

«On a toujours plein de vœux et de résolutions pour la nouvelle année. Cette fois, nous serons tous d’accord pour se fixer sur un seul», écrit une Belinda Bencic en tenue de gala. Et la Saint Galloise d’ajouter des mots-clés: santé, positivisme et #covidfree.

Granit Xhaka pose quant à lui en compagnie de son épouse et de sa fille en reconnaissant «une année folle, faite de beaucoup de hauts et de bas.» Le capitaine de l’équipe de Suisse remercie les professionnels de la santé alors que Londres est actuellement frappée par les effets de la nouvelle souche du Covid. «Vous êtes des héros», lâche le milieu de terrain d’Arsenal qui joue déjà demain à West Bromwich.

Nommé sportif de l’année en Angleterre pour avoir infléchi la position de Boris Johnson sur le programme d’aide alimentaire aux enfants défavorisés, Marcus Rashford s’est fendu d’un long texte. «Donne-toi une tape sur l’épaule. Tu as survécu. Tu as tenu bon dans la difficulté. Et nous avons tous montré la différence que nous pouvions faire si nous avancions unis.»

Rafael Nadal, lui, a choisi de faire simple. Une vidéo, plan serré et un message simple: «Oublions 2020 et espérons que la situation va très vite s’améliorer grâce au vaccin.»

Entre deux matches et deux avions, LeBron James compte les années et nous dit que rien ne change, avant de citer Notorious B.I.G. («stay low and keep firing»).

Lea Sprunger aussi s’exprime en anglais. «2020 fut un énorme challenge qui nous a fait prendre une route inattendue», écrit-elle avant de prédire une année «2021 brillante et grande». «Je travaille chaque jour pour vous transmettre des émotions depuis la piste et ramener des étoiles dans mes yeux comme dans les vôtres.»

Enfin Anthony Joshua nous promet de «faire de son mieux»; tout en proposant un montage des grands moments de l’année écoulée.

Ton opinion

10 commentaires