23.07.2020 à 15:49

CONCEPT

Les stagiaires de chez Skoda rêvent d’un spider

Pour la septième fois consécutive, les élèves de l’école professionnelle Skoda ont conçu un concept-car. La Skoda Slavia est un joli spider qui restera malheureusement un exemplaire unique.

de
lab
1 / 4
Il manque à Skoda un modèle cabriolet. Avec le concept Slavia, les 31 élèves de l’école professionnelle ont montré à quoi il pourrait ressembler.

Il manque à Skoda un modèle cabriolet. Avec le concept Slavia, les 31 élèves de l’école professionnelle ont montré à quoi il pourrait ressembler.

PD
Deux sièges sport, cuir noir et coutures blanches: l’habitacle du spider tchèque est très sport.

Deux sièges sport, cuir noir et coutures blanches: l’habitacle du spider tchèque est très sport.

PD
Le concept reprend tout le tableau de bord, y compris le système d’infodivertissement de son modèle de base, la Skoda Scala.

Le concept reprend tout le tableau de bord, y compris le système d’infodivertissement de son modèle de base, la Skoda Scala.

PD

C’est désormais une tradition bien rodée chez Skoda. Chaque année, les élèves de l’école professionnelle de la la marque ont le droit de concevoir et de construire leur propre véhicule concept. Les 31 élèves de la dernière promotion ont dévoilé la septième «voiture d’apprentis», soulignant une nouvelle fois ce qui manque cruellement dans le portefeuille de la filiale tchèque de Volkswagen, à savoir un cabriolet sportif.

Les stagiaires sont partis de la voiture compacte Scala pour concevoir un cabriolet deux portes qu’ils ont baptisé Slavia. Des premiers croquis à la construction du modèle unique, cette variante spider a été entièrement réalisée par les étudiants avec le soutien de leurs formateurs et quelques experts de chez Skoda en matière de design, de production et de développement technique.

Alois Kauer, qui dirige l’Académie Skoda depuis le mois de février, ne cache pas sa fierté en déclarant: «La voiture de stagiaires est le projet phare de chaque promotion de notre école d’apprentissage. Pour la septième année consécutive, nos étudiants ont démontré le haut niveau de formation dispensé par notre établissement lors de la planification, de la conception et de la fabrication d’une pièce unique impressionnante». Les apprentis ont la possibilité de construire leur propre voiture de rêve, en collaboration avec les professionnels des différents domaines de l’entreprise. «Dans le cadre de leur formation, ils apprennent à se familiariser avec des processus qui feront plus tard partie de leurs tâches, lorsqu’ils feront leurs premiers pas dans notre entreprise une fois leur diplôme obtenu», ajoute le directeur.

À l’instar de la Scala de série, le spider abrite sous son capot un moteur essence 1.5 litre TSI de 150 ch, combiné à une boîte DSG. On a également conservé les essieux avant et arrière, la direction, toute l’électronique, y compris le câblage, ainsi que les systèmes d’assistance de la Scala. Rien n’a été modifié au niveau du tableau de bord avec son cockpit numérique et son système d’infodivertissement. En revanche, le bloc plancher a été renforcé, le toit retiré et les portes arrière condamnées pour faire du modèle à l’arrière fuyant une biplace deux portes. Le double bossage derrière les sièges, typique d’un spider, modifient le flux d’air au-dessus du véhicule et confèrent plus de caractère à la Slavia d’un point de vue visuel.

Ceinture à quatre points, sièges de course Sparco et beaucoup de cuir noir contrasté par des coutures blanches soulignent le côté sport de l’habitacle. Ceux qui espèrent désormais pouvoir s’acheter prochainement un spider de chez Skoda vont être déçus. Car, comme tous les modèles de stagiaires des Tchèques, la Slavia restera un exemplaire unique et n’est pas destiné à la vente.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!