1er mai: Les stagiaires non-payés de l'ONU vont manifester
Actualisé

1er maiLes stagiaires non-payés de l'ONU vont manifester

Mécontents de leur statut, les petites-mains de l'institution manifesteront à Genève pour la Fête du travail. Une première au bout du lac.

par
Julien Culet
Les stagiaires des Nations Unies ont des contrats de 3 à 6 mois.

Les stagiaires des Nations Unies ont des contrats de 3 à 6 mois.

«Je touche 1850 fr. par mois pour un travail à 100%. Je suis chanceuse par rapport à d'autre.» Contrairement à Marjolaine, la plupart des stagiaires ne sont pas du tout payés par l'ONU, à Genève. Ils remplissent des tâches essentiellement administratives. Combien sont-ils? L'institution ne peut donner de chiffres. Pour dénoncer cette situation, la jeune femme participera vendredi à 15h au cortège genevois du 1er Mai au départ de la place des 22-Cantons avec son mouvement Pay Your Interns, dont elle est la porte-parole. Mercredi soir, près de 400 participants étaient déjà annoncés sur Facebook.

Partie des Etats-Unis, la protestation contre le statut des stagiaires a gagné l'Europe ces dernières années. Le groupe onusien genevois, qui compte une cinquantaine de membres, souhaiterait s'étendre à d'autres organisations internationales ayant des pratiques similaires. «C'est un cercle vicieux, poursuit Marjolaine. Car pour espérer avoir un salaire décent, on doit enchaîner les stages, qui sont mal reconnus en terme d'expérience professionnelle.» Dans une ville chère comme Genève, beaucoup se découragent, n'ayant pas les moyens de subvenir à leurs besoins, surtout ceux venant de l'étranger. «C'est incohérent en regard des valeurs d'égalité des chances promues par l'ONU», relève-t-elle.

Contactées, les Nations Unies expliquent offrir «la possibilité à des étudiants diplômés d'améliorer leurs connaissances sur l'ONU. Ceci est une expérience inestimable qui permettra d'aider ces stagiaires dans leur future carrière.»

Ton opinion