Actualisé 27.10.2008 à 15:31

Reprise de la NBALes stars des parquets nord-américains sont de retour

La saison NBA reprend ses droits dans la nuit de mardi à mercredi avec la rencontre Boston Celtics - Cleveland Cavaliers.

Boston, l'équipe du Massachussets, semble bien armée pour tenter le doublé, même si la concurrence s'annonce rude avec les Los Angeles Lakers, les Houston Rockets, les New Orleans Hornets ou le Jazz de Utah.

Côté suisse, Thabo Sefolosha entamera sa saison à domicile face aux Milwaukee Bucks. Auteur d'une pré-saison encourageante, le Veveysan devra profiter des premières rencontres pour prouver à son nouveau coach Vinny Del Negro que les Chicago Bulls ont eu raison de croire en lui en prolongeant son contrat jusqu'au terme de la saison 2009/2010.

Noyaux conservés

Les Boston Celtics, qui ont battu les Los Angeles Lakers lors de la dernière finale, semblent toujours aussi bien armés. En conservant son noyau Garnett-Allen-Pierce, l'équipe de Doc Rivers a toujours ses atouts qui l'ont mené vers le titre la saison passée.

Les Los Angeles feront figure de principal outsider avec, également, peu ou pas de changement dans l'effectif. A l'Ouest, Houston, qui a recruté Ron Artest de Sacramento, s'est encore renforcé et si Ming et McGrady restent en bonne santé, les Rockets peuvent également renouer avec leur glorieux passé.

L'Est se rebiffe

Contrairement aux années précédentes, la Conférence Est pourra à nouveau rivaliser avec l'Ouest. Si le différence de niveau est encore grande, l'écart s'est reserré avec le transfert d'Elton Brand des Los Angeles Clippers à Philadelphie. En outre, la présence de Jermaine O'Neal à Toronto renforce grandement une équipe déjà très talentueuse.

Les Portland Trail Blazers pourraient également créer la surprise dans la Conférence Ouest. Absent durant toute la saison passée, le pivot Greg Oden est de retour au jeu et devrait en imposer par sa présence avant tout défensive. Offensivement, l'équipe du Rose Garden a fait venir Rudy Fernandez qui a brillé de mille feux lors des Jeux olympiques. Si l'équipe est encore très jeune, l'avenir s'annonce brillant du côté de «Rip City».

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!