Actualisé 21.05.2012 à 15:01

Mondiaux de hockeyLes stars russes n'ont pas raté l'occasion

Malkin, Semin et Ovechkin ont eu raison de l'exceptionnel état d'esprit slovaque, en finale du championnat du monde.

de
Jean-Philippe Pressl-Wenger, Helsinki

La différence de niveau était trop importante pour espérer une surprise. Qui n'est logiquement pas venue. Lorsque les Tsars de l'entraîneur Bilyaletdinov ont décidé d'accélérer, le monde a tourné un peu trop vite pour des Slovaques pourtant accrocheurs. Le patinage, la technique individuelle­ et la régularité du gardien Varlamov ont tous été des éléments qui ont joué en faveur des coéquipiers du capitaine Nikulin. La triplette Datsyuk-Semin-Ovechkin a également été diabolique hier soir. Tout au long du tournoi, la Russie a dégagé une telle impression de puissance que le titre lui semblait promis presque depuis le début de la phase de groupes.

Le principal obstacle qui aurait pu freiner les Russes était la détermination des Finlandais à défendre, sur leur glace, leur titre acquis en Slovaquie­. Malheureusement pour le pays hôte, la demi-­finale a tourné en faveur des Russes (6-2), grâce notamment à un triplé d'Evgueni Malkin, son deuxième après celui réussi contre la Suède. L'attaquant des Pittsburgh Penguins aura été, durant deux semaines, le bourreau des défenses. A 25 ans, l'ancien junior de Magnitogorsk fête ainsi son premier titre mondial. Il a bouclé son tournoi en tête des compteurs avec 19 points (11 buts et 8 assists) et un titre de MVP largement mérité.

Pour la petite histoire, ce quatrième titre décroché par la Russie (l'Union soviétique en avait conquis 22 avant sa dissolution) constitue le premier succès acquis sans la participation de Slava Bykov. L'ancien joueur de Gottéron et de la Sbornaja avait gagné en 1993 en tant que capitaine, et en 2008 et 2009 dans le cos­tume de sélectionneur.

NotesHartwall Arena: 13 242 spectateurs.

Arbitres: Jerabek (Tch)/Reiber (S).

Buts: 2e Chara (Surovy) 0-1. 10e Semin (Ovechkin, Datsyuk) 1-1. 27e Perezhogin (Popov) 2-1. 34e Tereshenko (Shirokov, Zherdev) 3-1. 36e Semin (Datsyuk) 4-1. 44e Datsyuk (Semin, Ovechkin) 5-1. 50e Chara (Surovy, Satan/à 5 contre 4) 5-2. 59e Malkin (Nikulin, Nikitin) 6-2.

Pénalités: 1 x 2' contre la Russie; 2 x 2' contre la Slovaquie.

Notes: La Slovaquie sans Granak, Kudroc et Marcel Hossa (blessés).

Tirs: Russie 42 (13-16-13); Slovaquie 31 (10-8-13).

ROULEAU COMPRESSEUR. Le rêve des Slovaques aura duré 8 minutes. A savoir le temps qu’il a fallu à Semin (10e) pour répondre au but de Chara, tombé après 66’’ seulement. La suite a été un monologue offensif russe. Perezhogin (27e), Tereshenko (34e) et Semin encore (36e) ont annihilé les derniers espoirs de retour slovaques dans le tiers médian. Datsyuk, bien servi par Semin, a enfoncé le clou (44e), avant que Chara ne signe son deuxième but (50e). Malkin a clos les débats en marquant à moins de 2 minutes du terme.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!