Actualisé 08.09.2015 à 10:01

Suisse

Les stations rechignent à utiliser le SwissPass

En Suisse romande, aucune station de ski ne souhaite adopter la carte à puce SwissPass des CFF. Les coûts de prise en charge sont trop élevés.

de
Benjamin Fleury
Keystone/Archives

Plus d'un mois après son lancement, le SwissPass fait face aux premières résistances. Selon une information de la RTS ce mardi matin, les stations de ski romandes seraient réticentes à adopter la carte à puce. Les Remontées mécaniques suisses, faîtière des stations de sports d'hiver, déplorent en effet les coûts de prise en charge pour l'utilisation de la carte.

Des conditions de participation «inacceptables»

Selon le site de la RTS, les entreprises de remontées mécaniques sont facturées 4000 francs et doivent payer une commission de 6% par forfait vendu si elles consentent à adopter la carte rouge. Des conditions de participation qui sont jugées «inacceptables» par Eric Balet, directeur de Téléverbier et vice-président des Remontées mécaniques suisses. «Les CFF ont besoin de nous pour réussir cette opération qui ne nous apportera pas de nouveaux clients», a-t-il estimé.

D'après les informations communiquées par la RTS, le montant demandé par les CFF «servirait au financement marketing et à l'intégration technique de la carte à puce».

Pour le moment, aucune station romande n'a adhéré au projet des CFF qui vise à rassembler sur une même carte diverses prestations de mobilité. Une vingtaine de stations alémaniques l'auraient en revanche adopté, dont Arosa, Gstaad et Saas-Fee.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!