Euro 2016: Les statistiques qui tuent (ou pas): 10e journée
Actualisé

Euro 2016Les statistiques qui tuent (ou pas): 10e journée

Tous les lendemains de matches, retrouvez les chiffres les plus importants. Aujourd'hui: la possession de balle des Suisses qui n'a amené à aucun tir cadré.

par
Robin Carrel
1 / 41
Un hooligan russe de 31 ans, soupçonné d'avoir participé au tabassage d'un supporter anglais, a été extradé depuis l'Allemagne et placé en détention provisoire en France. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)

Un hooligan russe de 31 ans, soupçonné d'avoir participé au tabassage d'un supporter anglais, a été extradé depuis l'Allemagne et placé en détention provisoire en France. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)

Keystone
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estime que l'Euro 2016 a été une réussite sur le plan sécuritaire. (Lundi 11 juillet 2016).

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estime que l'Euro 2016 a été une réussite sur le plan sécuritaire. (Lundi 11 juillet 2016).

Reuters/Regis Duvignau
Des incidents entre fans et policiers ont éclaté aux abords de la fan zone de Paris, dimanche soir, lors de la finale de l'Euro entre le Portugal et la France. (Dimanche 10 juillet 2016)

Des incidents entre fans et policiers ont éclaté aux abords de la fan zone de Paris, dimanche soir, lors de la finale de l'Euro entre le Portugal et la France. (Dimanche 10 juillet 2016)

AFP

Cela faisait bien longtemps que les Bleus n'avaient plus été ainsi accrochés, qui plus est sur leur sol, lors d'un Euro. Les Français avaient gagné cinq parties de suite pour remporter le championnat d'Europe en 1984 et restaient sur deux succès cette année. Malheureusement pour eux, l'équipe de Suisse, Yann Sommer et la transversale sont passés par là dimanche soir. Retour tout en statistiques sur cette partie qui a tenu en haleine beaucoup de monde en Romandie et dans toute la Suisse.

Vladimir Petkovic avait comme objectif le nul, ce qui assurait à la Nati une première qualification pour la phase à élimination directe lors d'un Euro. C'est chose faite et l'affaire a globalement été bien gérée. Après avoir laissé passer l'ouragan Pobga des premières minutes, les Helvètes ont patiemment conservé le cuir. Au final, ils l'auront eu dans leurs pied 58,1% du temps. Contre la France, en France, l'exploit est de taille.

0 tir cadré

La Suisse a eu les statistiques de possession d'une équipe qui dominait. Mais elle en a très peu profité pour aller mettre la pression sur le but adverse. Une nouvelle fois, Xherdan Shaqiri a «magnifiquement» illustré les difficultés helvétiques. L'ailier de Stoke City a perdu 11 duels sur 15 disputés, n'a jamais tiré au but et a raté 3 de ses 4 centres. De l'autre côté du terrain, Admir Mehmedi a tiré une fois et gagné 50% de ses duels. Breel Embolo, lui, n'a réussi à compléter que 15 passes. Pas assez pour troubler la force défensive française, tranquille.

D'ailleurs, depuis le début du tournoi, les Bleus n'ont concédé que deux tirs cadrés en trois matches, dont un penalty! La seconde meilleure défense, avec 3 envois concédés, est l'Italie. Mais la Squadra Azzurra a joué 90 minutes de moins. Ces Bleus-là ressemblent décidément beaucoup à leur coach Didier Deschamps. Sauf qu'à Lille, il leur a manqué l'efficacité et le coup de pouce légendaire de la chance qui les avait accompagnés jusqu'ici.

Xhaka rayonne

Au milieu de terrain, une nouvelle fois, Granit Xhaka a fait un énorme travail dans l'ombre. Le futur milieu d'Arsenal a touché 100 ballons et en a rendu proprement 95. Il a également réussi 2 dribbles au cours de cette partie, remporté 10 duels et effectué 7 tacles. Contrairement aux idées reçues, le No 10 de la Nati ne se contente pas que des passes courtes (81) ou vers l'arrière. Dimanche soir, plus de 80% de ses ballons ont été donnés dans le sens du jeu et il a réussi 14 passes longues. Un chiffre colossal.

Pour terminer, quelques chiffres de la victoire albanaise contre la Roumanie (1-0). En marquant de la tête juste avant la mi-temps, Armando Sadiku n'est pas seulement devenu une idole nationale: l'attaquant du FC Vaduz est aussi le premier joueur de l'Albanie à marquer dans une grande compétition internationale et, surtout, le premier homme sur Terre à avoir scoré pendant la même saison lors d'un Euro et en Coupe du Liechtenstein! Il l'a fait lors d'une rencontre plaisante, qui a vu les deux formations tenter leur chance au but à 30 reprises.

Ton opinion