Agression de Berlusconi: Les statuettes du Dôme de Milan partent comme des petits pains
Actualisé

Agression de BerlusconiLes statuettes du Dôme de Milan partent comme des petits pains

Plusieurs centaines d'exemplaires de l'arme utilisée par l'agresseur de Berlusconi se vendent chaque jour depuis dimanche. Les vendeurs de souvenirs de la capitale lombarde se frottent les mains.

par
atk

Les kiosques de souvenirs situés autour du Dôme de Milan font de bonnes affaires depuis dimanche. Ils vendent de plus en plus de statuettes du monument similaires à celle lancée par Massimo Tartaglia sur Silvio Berlusconi.

Deux jours après l'agression du président du Conseil italien de nombreux badauds parcourent la place à la recherche d'informations et de souvenirs de l'agression. Et la plupart d'entre eux achète une réplique miniature du Dôme.

«Celle-ci c'est l'officielle. C'est celle lancée contre le président du Conseil. C'est une reproduction en trois dimensions du Dôme. Jusqu'à dimanche, on en vendait une par mois, aujourd'hui nous en avons déjà vendues 45», a raconté un vendeur au quotidien Il Giornale. «Je suis désolé pour Berlusconi, mais le business c'est le business. Et j'en ai déjà commandé 50 autres exemplaires», a expliqué un autre commerçant.

Mais ce ne sont plus uniquement les touristes étrangers qui raffolent de ce souvenir. «Je vais les offrir à mes parents et à mon oncle, qui sont de gauche. Disons que c'est un cadeau de Noël différent», a avoué un acheteur italien.

Ton opinion