Ski alpin: Les Suisses attendus de pied ferme à Chamonix
Actualisé

Ski alpinLes Suisses attendus de pied ferme à Chamonix

Avec les bons résultats récoltés ces derniers temps, les skieurs suisses espèrent briller cette fin de semaine en France.

Carlo Janka a remporté le super-G de Jeongseon.

Carlo Janka a remporté le super-G de Jeongseon.

photo: Keystone

L'équipe de Suisse masculine peut envisager avec confiance sa fin de semaine en Coupe du monde à Chamonix. Et pour cause, elle est toujours revenue avec au moins un podium lors des trois derniers week-ends dédiés à la vitesse.

Beat Feuz (2e) et Carlo Janka (3e) avaient ouvert le compteur helvétique en descente à Kitzbühel, avant que le Bernois (2e en descente à Garmisch) et le Grison (1er en super-G à Jeongseon) ne confirment les deux semaines suivantes. De quoi totalement relancer cette équipe de Suisse de vitesse, minée par les blessures en début de saison.

Place désormais à Chamonix, où un combiné alpin (vendredi) et une descente (samedi) sont programmés. Pour la première des deux épreuves, Carlo Janka sera à suivre de près. Le coureur d'Obersaxen est l'un des descendeurs qui se défend le mieux en slalom, de quoi en faire un favori à chaque combiné. Et s'il n'a pas eu de réussite cet hiver dans la discipline - 4e à Kitzbühel, élimination à Wengen alors que le podium lui semblait promis -, il sera à nouveau un candidat à la victoire à Chamonix.

Ce troisième et dernier combiné alpin permettra d'attribuer le premier globe de la saison, la Fédération internationale (FIS) ayant décidé d'attribuer à nouveau un trophée dans cette discipline. Le Norvégien Kjetil Jansrud et le Français Alexis Pinturault tiennent pour l'instant à la corde avec 120 points, mais deux autres coureurs tricolores, Thomas Mermillod Blondin (110) et Victor Muffat-Jeandet (80), peuvent aussi prétendre au titre.

Autrement plus prestigieux, le globe de descente donne également à une lutte indécise depuis la blessure d'Aksel Lund Svindal. De quoi donner encore un peu plus de relief à la descente de samedi à Chamonix, sur une «Verte des Houches» - le nom de la piste - qui n'a plus accueilli la Coupe du monde depuis 2012.

Lors de cette précédente édition, Beat Feuz s'était montré particulièrement à l'aise sur la piste savoyarde: 3e en combiné, 4e en descente. Cette année, le Bernois ne s'alignera qu'en descente, mais avec la ferme intention de viser le podium. Bluffant depuis qu'il a renoué mi-janvier avec la compétition, après de longues semaines d'inactivité en raison d'un tendon d'Achille déchiré en août, l'Emmentalois fait à nouveau partie du gratin de la vitesse.

La remarque vaut aussi pour Carlo Janka, qui semble de mieux en mieux s'accommoder avec ses douleurs récurrentes au dos. Le Grison reste sur une prestation éblouissante en Corée du Sud à Jeongseon où, skiant comme à ses plus belles heures, il avait écrasé la concurrence en super-G. Autant dire que ses prochaines courses seront très attendues à Chamonix.

Une première à La Thuile

Pour le circuit féminin, c'est La Thuile qui est à l'honneur cette semaine, une station italienne qui n'a encore jamais accueilli la Coupe du monde. Sur une piste annoncée redoutable, deux descentes - dont une remplacera celle annulée à Crans-Montana - et un super-G sont agendés dès vendredi.

Ces trois courses s'annoncent primordiales dans le match Lara Gut - Lindsey Vonn au classement général, où l'Américaine tient actuellement la corde pour 87 points. Qu'en sera-t-il dimanche ? C'est l'enjeu principal de l'étape de La Thuile.

Les skieuses découvrant cette piste, il est difficile de dire qui de Lara Gut ou Lindsey Vonn se sentira le plus à l'aise, même si c'est l'Américaine qui a fait la meilleure impression lors du premier entraînement. Sur une piste aussi technique, l'Américaine ne pourra pas s'en remettre à sa seule puissance pour s'imposer. On rappellera aussi que la Tessinoise n'est jamais aussi forte que quand la piste est difficile.

Il en est de même pour Fabienne Suter. La Schwytoise, très à l'aise cet hiver en descente, sera aussi à suivre de près cette fin de semaine.

Chamonix (FRA). Coupe du monde messieurs. Jeudi: deuxième entraînement. Vendredi: combiné alpin (10h30/14h). Samedi: descente (12h15).

La Thuile (ITA). Coupe du monde dames. Jeudi: premier entraînement. Vendredi: deuxième entraînement. Samedi: descente (10h45). Dimanche: super-G (11h15). (nxp/sda)

(NewsXpress)

Ton opinion