Thaïlande: Les Suisses bientôt évacués

Actualisé

ThaïlandeLes Suisses bientôt évacués

La grande majorité des 400 Suisses bloqués en Thaïlande pourront rentrer en début de semaine prochaine.

Lundi et mardi, deux avions emportant chacun 160 personnes doivent décoller de l'aérodrome militaire d'U-Tapao, au sud de Bangkok, en direction de Zurich.

Plus aucune place n'est disponible sur aucun des deux appareils, a indiqué dimanche à l'ATS Andy Keller, chef de la section tourisme de l'assureur Elvia. L'assureur a organisé ces deux vols charters en collaboration avec deux voyagistes. Des touristes voyageant individuellement se sont également manifestés et ont obtenu un ticket de retour, a précisé M. Keller.

«Il s'agit avant tout de faire preuve de patience», a-t-il ajouté. Les touristes, disséminés dans une douzaine d'endroits différents du pays, doivent se rendre par bus à l'aéroport d'U- Tapao, situé à 190 km au sud-est de Bangkok. Certains en ont pour douze heures de trajet.

Il est également possible de s'envoler de Chiang Mai, au nord du pays, ou alors de se rendre en bus dans les aéroports de la capitale malaisienne Kuala Lumpur, ou de Singapour, mais il n'est pas forcément aisé d'y obtenir des fauteuils d'avion. De plus, les vols de Swiss sont complets pour toute la semaine.

Selon une évaluation du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), environ 100 000 touristes sont touchés par le mouvement antigouvernemental en Thaïlande. La plupart des 400 Suisses concernés sont en contact régulier avec l'ambassade suisse à Bangkok, a indiqué Lars Knuchel, porte-parole du DFAE.

(ats)

Ton opinion