Actualisé 27.07.2015 à 15:35

Beachvolley

Les Suisses devront s'arracher

Les Suisses devront sensiblement hausser le niveau pour viser les médailles aux Championnats d'Europe qui s'ouvrent mardi à Klagenfurt (Aut). La saison ne s'est pas déroulée très favorablement pour eux jusqu'à présent.

Médaillées d'argent l'an passé à Cagliari, Tanja Goricanec/Tanja Hüberli n'affichent pas ces derniers mois la même forme. La Tessinoise et la Schwytzoise ont dû récemment passer par les qualifications sur le World Tour. Dans leurs six derniers tournois, elles n'ont jamais fait mieux que 17es.

Joana Heidrich et Nadine Zumkehr entrevoient pour leur part une lueur d'espoir après leur dernière 9e place à Yokohama (Jap), en Grand Chelem, qui faisait suite à deux grandes déceptions, une 33e place aux Mondiaux aux Pays-Bas et une 17e à Gstaad. Si brillantes en juniors, Nina Betschart et Nicole Eiholzer poursuivent quant à elles leur dur apprentissage de l'élite. Surmonter la phase de poules (huit groupes de quatre) serait déjà un succès.

La situation des hommes paraît plus délicate encore. Le seul résultat notable de la saison reste la 9e place aux Mondiaux de la paire Philip Gabathuler/Mirco Gerson. Enfin, Alexei Strasser/Jonas Kissling ont été «contraints» de s'associer de façon inédite, leurs partenaires habituels respectifs - Nico Beeler et Mats Kovatsch - n'étant pas qualifiés.

Dans l'histoire des Championnats d'Europe, le «beach» suisse a glané 17 médailles (5 d'or, 7 d'argent et 5 de bronze). (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!