Votations du 25 septembre: Les Suisses diraient oui largement à la réforme de l’AVS

Publié

Votations du 25 septembreLes Suisses diraient oui largement à la réforme de l’AVS

La réforme qui veut relever l’âge de la retraite des femmes à 65 ans recueille deux tiers d’avis favorables, selon le premier sondage SSR. Les autres objets seraient aussi acceptés.

Selon les deux premiers sondages sur AVS21, les femmes sont bien parties pour devoir travailler une année de plus.

Selon les deux premiers sondages sur AVS21, les femmes sont bien parties pour devoir travailler une année de plus.

Getty Images

Les choses semblent bien parties pour la réforme AVS 21, soumise au peuple le 25 septembre. Selon le premier sondage SSR publié vendredi, si les Suisses pouvaient voter aujourd’hui, ils diraient oui à 64% à ce projet qui veut relever l’âge de la retraite des femmes de 64 à 65 ans. Seuls 33% des sondés refusent le texte combattu par la gauche et les milieux féministes.

Et l’autre objet étroitement lié à AVS 21, soit le relèvement de 0,4 point de la TVA pour financer le premier pilier, passerait également la rampe avec 65% de oui contre 29% d’avis défavorables.

Oui du bout des lèvres des femmes

Selon l’enquête, les femmes accepteraient le relèvement de l’âge de la retraite de justesse, avec 51% de oui, alors que 74% des hommes s’y disent favorables. 

Le 10 août dernier, le premier sondage 20 minutes/Tamedia donnait lui aussi la réforme gagnante dans ses deux volets. Mais les avis favorables étaient moins élevés, avec un oui à seulement 53% pour AVS 21 et à 58% pour la hausse de la TVA. En outre, seules 36% des femmes étaient pour le relèvement de l’âge de la retraite, contre 71% des hommes. 

Oui aussi à l’initiative contre l’élevage intensif

Quant à l’initiative «Non à l’élevage intensif», elle semble un peu plus à la peine, mais elle passerait de justesse. Elle récolte en effet une majorité de 51% face à 46% de refus, selon le sondage. L’objet révèle surtout un fossé ville-campagne, les habitants des régions rurales étant largement plus nombreux (57%) à refuser le texte.

Pour rappel, le sondage 20Minutes/Tamedia montrait lui aussi que l’initiative pourrait être acceptée avec 55% d’avis favorables, contre 43% d’avis négatifs.

La réforme de l’impôt anticipé donnée gagnante

Enfin, le sondage SSR révèle une autre tendance que le sondage 20 Minutes/Tamedia sur la réforme de l’impôt anticipé. Alors que le 10 août dernier, l’enquête montrait que la modification de la loi, combattue par la gauche, serait rejetée à 51% contre 30% de oui, l’enquête SSR la donne gagnante à 49% contre 35% d’avis favorables. Mais la part des indécis est encore très grande (16%).

(cht)

Ton opinion

58 commentaires