Mondiaux de VTT: Les Suisses en favoris
Actualisé

Mondiaux de VTTLes Suisses en favoris

Les Mondiaux de VTT commencent mercredi à Champéry (VS). Nino Schurter et les siens misent d'abord sur le relais (17 h).

par
Oliver Dufour
Champéry

Le Grison de 25 ans rêve de rééditer, samedi, son exploit des Mondiaux de Canberra en 2009, où il avait glané l'or en cross-country individuel. Cela ne l'empêche toutefois pas d'accorder de l'importance à la course par équipes. Nino Schurter, qui s'est dit «en forme ascendante» à la veille des premières épreuves, courra pour gagner mercredi après-midi: «Notre objectif est de débuter par un succès. Il est important de donner une impulsion pour lancer les compétitions avec confiance. Mais tout ne sera pas non plus perdu si nous ne gagnons pas.»

La pression d'évoluer devant son public

Pour la troisième fois après Château-d'Œx (1997) et Lugano (2003), l'élite du tout-terrain pose ses valises en Suisse à l'occasion de ces championnats du monde. Le natif de Ters­naus s'en est réjoui, même s'il a admis que cela signifiait un brin de pression supplémentaire. «Mais j'arrive en général à bien rouler sous pression.» L'an dernier, au Mont-Sainte-Anne (Can), le quatuor suisse avait raflé le titre. Et la médaille d'argent acquise le 4 août dernier aux Européens de Dohnany laisse entrevoir de belles perspectives.

Coéquipiers inexpérimentés

Absent en Slovaquie, Schurter remplacera Martin Gujan dans un alignement qui inclut les autres vice-champions d'Europe, Nathalie Schneitter, Thomas Litscher (M23) et Lars Foster (M19). «C'est toujours une situation particulière que de courir avec des jeunes qui n'ont pas l'habitude des Mondiaux, a commenté Schurter à propos de ses deux coéquipiers masculins. Il subsiste toujours des points d'interrogation. Nous sommes favoris, mais d'autres nations, comme la République Tchèque, la France ou l'Italie, vont prétendre à la victoire.» Sur un tracé «technique et caillouteux», les Suisses devront fournir une prestation tout en puissance.

Ton opinion