Aviron: Les Suisses en verve: victoires historiques
Actualisé

AvironLes Suisses en verve: victoires historiques

L'aviron suisse a brillé lors de «son» étape de Coupe du monde au Rotsee (LU). Il y a fêté deux victoires grâce au duo Simon Niepmann/Lucas Tramèr et à Michael Schmid.

Michael Schmid s'est imposé sans trembler devant le Français Damien Piqueras.

Michael Schmid s'est imposé sans trembler devant le Français Damien Piqueras.

Tous deux conquis en poids légers (catégories non olympiques), ces succès mettent fin à une longue disette sur les eaux lucernoises. Depuis 1999 et la victoire de Pia Vogel (skiff), aucune embarcation helvétique n'avait en effet triomphé au Rotsee.

Historiques, ces victoires sont aussi amplement méritées. A commencer pour Simon Niepmann et Lucas Tramèr (deux sans barreur) , qui dominent leur catégorie depuis plusieurs mois. Depuis leur décevante 4e place l'an dernier sur ce même Rotsee, le Zurichois et le Genevois ont accumulé les lauriers, eux qui sont notamment devenus champions du monde en août dernier et qui viennent de conserver leur titre aux Européens.

Pour s'imposer dimanche, Niepmann et Tramèr ont toutefois dû se faire violence. Longtemps menacés par le duo tchèque Jiri Kopac/Miroslav Vrastil, ils n'ont forcé la décision que dans les derniers mètres, bien soutenus par le public du Rotsee.

Michael Schmid (skiff) a, lui, fêté un succès beaucoup plus aisé. Déjà impérial la veille en demi-finale, le Lucernois s'est imposé sans trembler devant le Français Damien Piqueras.

Une troisième embarcation suisse disputera une finale ce dimanche après-midi: Mario Gyr/Simon Schürch en double scull poids léger. (ats)

Denis Oswald passe la main

En marge de l'étape de Coupe du monde au Rotsee, Denis Oswald a officiellement abandonné sa fonction de président de la Fédération internationale (FISA). Après 25 ans à ce poste, le Neuchâtelois a remis les clefs de la FISA au Français Jean-Christophe Rolland.

Ce dernier, qui fut champion olympique d'aviron en 2000, avait été élu l'an dernier lors du congrès de la FISA à Chungju (CdS). Il était toutefois prévu qu'Oswald conserve son poste jusqu'en 2014.

Pour mémoire, Oswald (67 ans) avait brigué sans succès l'an dernier la présidence du CIO, battu par l'Allemand Thomas Bach.

Ton opinion