Actualisé 19.01.2012 à 16:51

SnowboardLes Suisses font un flop à Veysonnaz

Jeudi, la première des deux manches de Coupe du monde de boardercross dans la station valaisanne n'a pas souri aux riders locaux. Ils n'ont placé aucun des leurs dans le top 10.

de
Oliver Dufour, Veysonnaz
En progrès, la revenante Mellie Francon aurait pu signer un coup d'éclat à Veysonnaz.

En progrès, la revenante Mellie Francon aurait pu signer un coup d'éclat à Veysonnaz.

Des cinq Suisses qualifiés – deux hommes et trois femmes – aucun n'est parvenu à se hisser dans l'ultime run, sur la piste de l'Ours. Emilie Aubry, qui visait un top 10, a échoué au 11e rang, après avoir chuté en demi-finale. «En qualifications et lors des manches précédentes, j'ai donné un petit coup de frein juste avant le deuxième saut, a situé la Biennoise. Cette fois, j'ai laissé aller et je me suis ramassée. Je suis tombée sur le dos, mais je ne me suis pas fait mal. Il faudra à tout prix travailler ce saut pour la course de dimanche.»

Créditée du 5e chrono la veille, Mellie Francon (13e) a été éliminée d'emblée en quarts. «J'étais placée deuxième et j'étais entrain de rattraper Nelly Moenne Loccoz. J'ai fait un petit «speed check» (n.d.l.r.: un coup de frein) pour assurer, comme ont l'avait décidé avec Harald (n.d.l.r.: Benselin, le coach national). Mais une concurrente m'a percuté par l'arrière. A chaque fois que je veux jouer la prudence, ça ne passe pas, a soupiré la Chaux-de-Fonnière. C'est dur de prendre la bonne décision en course. L'autre Suissesse, Simona Meiler (16e), a aussi connu l'élimination lors de sa première manche. La victoire finale a souri à l'Américaine Lindsey Jacobellis, qui a dominé la course et les qualifications de la tête et des épaules.

La grosse colère de Caduff

Le constat est encore plus navrant chez les garçons. Aucun des deux Helvètes n'a passé le premier tour, celui des huitièmes de finale. Ruben Arnold (28e) a terminé 5e de son run sans avoir vraiment donné l'impression de se livrer à fond. Fabio Caduff (36e), lui, a trébuché au 4e rang et manqué d'un rien son billet pour les quarts. Il n'a pas du tout goûté aux bousculades qui ont émaillé sa course.

Le natif de Cumbel a tenu l'une des trois places qualificatives sur les trois quarts du parcours, avant de céder dans le dernier virage.

«Qu'est-ce que tu veux faire quand tu es retenu tout le temps?», a-t-il explosé. Le rider a dirigé sa rage contre le Russe Nikolay Olyunin, qu'il a accusé d'irrégularités. «J'ai protesté contre le jury, mais il m'ont dit que c'était rien. C'est criminel de courir comme ça!» La victoire est revenue à un autre Russe, Andrey Boldykov, qui a signé le tout premier succès en Coupe du monde pour son pays en boardercross.

«Une manche de poule mouillée»

Pour Harald Benselin, tout n'était pas à jeter après cette débâcle. «On a vu de très bonnes choses durant cette compétition, a analysé le coach national. On a joué placé et ce sont de petites choses qui manquent pour que nos riders passent devant lors des passages clés. Je n'ai pas encore trouvé la formule pour leur mettre mon 43 aux fesses!» Le Belge n'a manqué aucun détail des courses de ses protégés. «Fabio était très bien placé tout le long, mais il se fait avoir avec une touchette dans le dernier virage. Il était fâché, mais les images montrent qu'il n'y a rien d'illégal. Ce n'est pas grave. Par contre, je suis fâché avec Ruben. Il nous a fait une manche de poule mouillée.»

L'entraîneur s'est montré plus clément avec ses filles. «Mellie était une très bonne surprise. Mais il faut qu'elle réalise qu'elle revient après une année sabbatique et que désormais ont court à six. Physiquement, elle n'est pas encore prête. Entre ce qui est dit entre nous avant le départ et ce qui se passe en course, il y a encore un écart. Mel ne devait pas assurer sa place alors que l'écart était aussi faible. Quant à Emilie, elle s'est mise en tête qu'elle n'arrivait pas à passer ce deuxième saut et ça l'a tétanisée.»

Nouvelle chance

Samedi dès 11h, les Suisses passeront à nouveau par les qualifications pour tenter de se qualifier pour les finales de la deuxième course de dimanche (dès 13h). Ils auront à cœur d'effacer leur déconvenue avec de meilleurs résultats.

Résultats:

SBX de Coupe du monde hommes

Jeudi à Veysonnaz

1. Andrey Boldykov (Rus)

2. Nate Holland (USA)

3. Pierre Vaultier (F)

Puis les Suisses:

28. Fabio Caduff

36. Ruben Arnold

SBX de Coupe du monde femmes

Jeudi à Veysonnaz

1. Lindsey Jacobellis (USA)

2. Alexandra Jekova (Bul)

3. Dominique Maltais (Can)

Puis les Suissesses:

11. Emilie Aubry

13. Mellie Francon

16. Simona Meiler

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!