Christian Levrat: Les Suisses ont de quoi être fiers

Actualisé

Christian LevratLes Suisses ont de quoi être fiers

La véritable force de la Suisse réside dans les «progrès considérables» qu'elle a réussi à mettre en oeuvre pour le bien de ses habitantes et de ses habitants, estime le président du Parti socialiste.

Parmi ces progrès, il cite l'AVS, un service public de premier ordre et une formation de base.

Le Fribourgeois a diffusé son message du 1er août mercredi via Internet. Filmé au bord de l'Aar sous le Palais fédéral, puis dans la salle du Conseil national, Christian Levrat s'interroge sur les raisons qui doivent amener les citoyens du pays à être fiers de célébrer la Fête nationale.

Pour lui, ce n'est ni «la méfiance acharnée contre des puissances étrangères forcément maléfiques», ni «la défense d'un secret bancaire d'ores et déjà vidé de toute substance», ni «un serment prétendument gravé dans le marbre en 1291».

Outre des réalisations comme l'AVS, un réseau de transports les plus denses de toute l'Europe ou un système d'apprentissage qui a fait ses preuves, ce qu'il convient de célébrer aux yeux de Christian Levrat, ce sont la liberté, la justice, l'égalité et «la possibilité pour quiconque de participer démocratiquement à l'évolution de la société helvétique».

Engagé depuis 125 ans

Le président du PS rappelle que son parti, «la seule formation politique gouvernementale à n'avoir pas changé de nom depuis sa fondation», fête sous peu ses 125 ans d'existence. Depuis ce temps, le PS n'a cessé de s'engager pour ces valeurs.

Qu'il s'agisse de la prospérité de la Suisse, de ses institutions, de ses infrastructures ou encore de ses assurances sociales, «personne ne peut nier que les socialistes ont activement participé à faire de ce pays ce qu'il est aujourd'hui». Christian Levrat promet que le PS continuera de le faire, «pour tous, sans prvilèges». (ats)

Ton opinion