Statistiques  - Les Suisses ont travaillé moins d’heures en 2020
Publié

Statistiques Les Suisses ont travaillé moins d’heures en 2020

En une année, l’Office fédéral de la statistique a observé une baisse de 3,7% du nombre d’heures de travail.

par
comm/lmv
L’année a été marquée par la pandémie de coronavirus. Le monde du travail a dû s’adapter. 

L’année a été marquée par la pandémie de coronavirus. Le monde du travail a dû s’adapter.

AFP

En 2020, le nombre total d’heures travaillées dans le cadre professionnel en Suisse a atteint 7’608 milliards d’heures selon l’Office fédéral de la statistique (OFS). Cela exprime un recul de 3,7% en comparaison de l’année précédente. Le seuil est désormais inférieur à celui de 2015 et c’est la première fois depuis que les données existent (1991) que le volume annuel de travail enregistre un recul de cette ampleur.

C’est principalement dans la branche de l’hébergement et de la restauration que le nombre d’heures a le plus diminué. Le recul y est de 29% et est directement lié à la pandémie de Covid-19. Viennent ensuite les branches des arts et loisirs (–13,6%), des transports et entreposage (–6,9%) et du commerce et la réparation (–5,6%).

La faute au chômage partiel

En 2020, le nombre total d’heures d’absence a plus que doublé à 946 millions, contre 368 millions en 2019. Ces absences sont dues à 38,8% pour cause de chômage partiel, à 31,1% pour cause de maladie et à 22,1% pour une autre raison, ce qui inclut les quarantaines ou les restrictions d’activités indépendantes pendant la période du Covid.

Une diminution semblable s’observe dans tous les pays européens. Entre 2019 et 2020, la durée hebdomadaire effective de travail par personne active occupée entre 20 et 64 ans au sein de l’Union européenne a diminué de 6,9%.

Ton opinion

42 commentaires